L'ex-adjoint de Martinez aujourd'hui dans le staff du Maroc prévient: "Nous jouerons sans pression"

Les Lions de l’Atlas s’appuieront sur leur fougue, leur statut d’outsider… et un espion.

Simon Hamoir
 Tarik Tissoudali, un des visages que la Belgique connaît bien.
Tarik Tissoudali, un des visages que la Belgique connaît bien. ©AFP

L’un des principaux atouts du Maroc ne sera pas sur le terrain. Mais bien dans le staff. "Avec la Belgique dans notre groupe, j’aurais une équipe à analyser en moins", s’amuse Moussa El Habchi, l’analyste vidéo… des Diables rouges durant la Coupe du monde 2018 et qui s’était fait remarquer aux platines sur la Grand-Place de Bruxelles.