Orel Mangala espère fêter sa première cap: "Attendre un an, c’est long"

Orel Mangala a reçu un joli cadeau d’anniversaire vendredi dernier pour ses 24 ans en voyant son nom dans la sélection de Roberto Martinez pour les amicaux en Irlande et contre le Burkina Faso.

Orel Mangala espère fêter sa première cap: "Attendre un an, c’est long"

"J’espérais vraiment faire partie de la sélection et c’est fantastique de pouvoir être ici", a confié le joueur de Stuttgart mercredi en conférence de presse à Tubize.

En mars 2021, Mangala avait été appelé pour la première fois par Roberto Martinez mais le milieu de terrain avait dû déclarer forfait à cause d’une blessure à la cuisse qui l’avait écarté des terrains pendant plus de trois mois.

"Après cette blessure et tout le travail fourni à l’entraînement, je suis très heureux d’être de nouveau ici mais aussi très fier", a assuré Mangala. "Je n’oublierai pas cette sélection de sitôt. Je n’ai pas suivi la conférence de presse en direct mais des amis m’ont envoyé des messages pour me dire que j’étais sélectionné. C’était un beau cadeau d’anniversaire. Attendre un an, c’est long mais le plus important c’est que je suis de nouveau là."

Le joueur de Stuttgart a donc profité des douze derniers mois pour continuer à grandir dans un des meilleurs championnats du monde. "Je suis devenu plus, je gagne plus de duels, je joue davantage vers l’avance et je suis devenu un homme sur le terrain", a expliqué Mangala au moment de décrire son profil. "Je peux jouer à la fois en 6 ou en 8. J’ai un profil un peu unique je pense. J’espère que cette polyvalence est un avantage mais je jouerai à la position où le coach aura besoin de moi."

Formé à Anderlecht, Mangala pourrait fouler la pelouse de son club formateur lors de la réception du Burkina Faso le 29 mars au Lotto Park. "C’est beau de pouvoir jouer là-bas. Je suis encore les matches d’Anderlecht et j’ai encore des amis au club avec Francis Amuzu et Marco Kana. Si j’y retournerai un jour? Je ne dis pas non."

Avant de penser à un retour dans la capitale, le Bruxellois pourrait d’abord tenter de faire son trou dans le top européen. "Je ne me préoccupe d’un éventuel transfert cet été. Nous devons d’abord penser à nous sauver avec Stuttgart (le club est 14e en Bundesliga, ndlr). C’est le plus important pour le moment."

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.