Pas de vaccin Johnson & Johnson pour les Diables rouges, ils hériteront du Pfizer

Suite au décès d’une patiente de moins de 40 ans après avoir reçu une injection du vaccin Johnson & Johnson, la Belgique a décidé de ne plus administrer le sérum aux personnes de moins de 41 ans.

Pas de vaccin Johnson & Johnson pour les Diables rouges, ils hériteront du Pfizer

Une patiente de moins de 40 ans est décédée après avoir reçu une injection du vaccin Janssen (Johnson & Johnson) contre le coronavirus, confirment mercredi les ministres de la Santé du pays. Le sérum ne sera désormais plus administré aux personnes de moins de 41 ans. Le gouvernement belge a sollicité un avis de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Ce vaccin de Johnson & Johnson a pour particularité de s’administrer en une seule dose, contre deux pour les autres sérums. Janssen est donc prioritairement utilisé pour la vaccination à domicile des personnes âgées et la vaccination d’un certain nombre de groupes précaires tels que les sans-abri et les personnes sans papiers.

Les Diables rouges devaient eux aussi bénéficier du vaccin Janssen avant le début de l'Euro de football le 11 juin. Ils opteront finalement pour le vaccin Pfizer, dont ils auront reçu la première dose avant le début du championnat, selon la porte-parole.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.