Le RMP est déjà compétitif, le Brussels beaucoup moins!

Ce mercredi soir, le RMP débute son championnat en D2 au Brussels. L’occasion de s’intéresser aux attentes de ce match et… de la saison entière.

Maxence desutter
Le RMP est déjà compétitif, le Brussels beaucoup moins!
Torhout - RMP - 01 ©ÉdA – Jean-Luc Boitte – 201210253524

Quatre jours après une prestation de très bonne qualité à Ypres, les Mouscronnois doivent continuer sur leur lancée pour l'ouverture du championnat de D2. Un premier match qui se jouera ce soir dans la capitale, face au Brussels. Un lever de rideau qui satisfait le coach du RMP, Arnaud Dos Santos. «Je préfère jouer à l'extérieur pour notre premier rendez-vous en division 2, précise-t-il. Nous pouvons ainsi préparer sereinement cette partie, sans craindre une éventuelle crispation de nos joueurs comme cela aurait pu être le cas avec une rencontre à domicile. Indirectement, il y aurait eu une pression des supporters que certains éléments du groupe auraient peut-être eu du mal à gérer

Pas mal d'incertitudes entourent aussi ce déplacement. L'entraîneur mouscronnois se pose en effet quelques questions non pas sur son propre groupe, mais bien sur le noyau bruxellois. «Nous sommes un peu dans l'inconnue au moment d'aborder ce match, souligne Arnaud Dos Santos. Apparemment, le Brussels rencontre quelques problèmes avec l'affiliation d'une petite dizaine de ses nouveaux joueurs. La situation est donc floue et nous ne savons pas du tout quel sera le visage de notre adversaire. Dans ces conditions, nous irons de toute façon là-bas avec la ferme envie de faire quelque chose. La victoire sera le seul objectif

Pour ce faire, le tacticien a décidé de faire confiance aux mêmes garçons qui se sont imposés à Ypres. «Il n'y a aucune raison de changer, déclare l'entraîneur. Les joueurs ont pris le match par le bon bout et ont réalisé une prestation très sérieuse. Cette application nous a permis de préparer de la meilleure manière le match de championnat de ce mercredi soir. Avec cinq buts marqués et aucun encaissé, les troupes ont aussi fait le plein de confiance. Tout est donc positif avant de lancer notre championnat

Produire un jeu alléchant !

Dans le Stade Edmond Machtens de Molenbeek – qui rappellera à certains supporters l'atmosphère de la D1 - on devrait donc retrouver les mêmes bases dans le jeu du RMP, à savoir une excellente conservation de ballon et beaucoup de mobilité. 'Depuis le premier jour d'entraînement, nous privilégions les exercices avec ballon aux simples courses, souligne le français. Nous voulons absolument développer notre propre marque collective. Si nous y parvenons, je pense que nous serons intéressants à voir. Je suis déjà satisfait de ce que j'ai vu à Ypres ou en amical contre Torhout, mais nous pouvons encore mieux. Si notre maîtrise du ballon est excellente, nous devons encore trouver la parade pour alterner entre ces phases et des périodes de percussion. Cela nous permettra de poser des problèmes à l'adversaire

Une ligne de conduite à laquelle l'entraîneur veut s'attacher pour toute la saison. «En D2, nous allons retrouver quelques équipes capables de jouer au ballon, comme les deux reléguées par exemple. Il y aura aussi des formations avec une moins bonne culture du collectif et un jeu plus rugueux, signale Dos Santos. Dans tous les cas et peu importe l'adversaire, nous devons parvenir à imposer notre style de jeu. C'est la base incontournable pour éviter d'éventuelles désillusions. Si l'adversaire offre un combat physique, c'est par le jeu que nous pourrons nous en sortir. Je sais qu'on peut y arriver

Les plus consultés depuis 24h