Défaite du Sporting de Charleroi en amical face au RFC Liège, Nkuba se blesse

Certes amical, le dernier match de la saison des Zèbres s’est soldé par une défaite contre le RFC Liège ce mardi au Mambourg (2-3). Nkuba est sorti sur blessure et Perbet a marqué.

CHARLEROI, BELGIUM - APRIL 23 :  Mazzu Felice head coach of Charleroi  during the Jupiler Pro League match between Sporting Charleroi and Krc Genk on April 23, 2023 in Charleroi, Belgium, 23/04/2023 ( Photo by Jimmy Bolcina / Photo News
Felice Mazzù n'a pas dû être particulièrement heureux de son équipe ce mardi. ©JIMMY BOLCINA

La fin de saison est décidément bien longue à Charleroi. Un peu plus de deux semaines après le terme anticipé d’une phase classique terminée à la neuvième place – et donc sans playoffs -, le Sporting a entamé sa dernière semaine d’entraînement avant les vacances.

Pour casser la monotonie des séances sans la carotte du match du week-end, Felice Mazzù avait organisé un amical ce mardi en fin de matinée au Mambourg contre le RFC Liège, récemment assuré de sa promotion de Nationale 1 en Challenger Pro League. Avec une défaite à la clé (2-3).

Boukamir et Van Cleemput une mi-temps

Pour l’entraîneur carolo, c’était surtout l’occasion de (re) voir à l’œuvre Martin Wasinski, de retour d’un prêt sec à Courtrai, ou encore Jules Van Cleemput et Mehdi Boukamir, visiblement guéris de leurs pépins physiques. Ce dernier a disputé la première mi-temps dans l’axe d’une défense souvent à quatre, avec Tchatchoua à gauche. Wasinski, lui, a été testé dans l’entrejeu à côté de Zorgane durant 45 minutes.

Koffi et Morioka, présents en civil, n’ont pas joué. Bager était absent, tout comme Benbouali qui poursuit sa revalidation. Doké et Kayembe ont travaillé en salle.

Charleroi était certes supérieur techniquement et athlétiquement à son adversaire, mais a aussi semblé nettement moins motivé et appliqué. Ce qui peut se comprendre.

 Mbenza s’est montré décisif avec un assist.
Isaac Mbenza s’est montré remuant offensivement. ©Belga

Pas assez d’efforts

Excepté un face-à-face remporté par Patron devant Panepinto (26e), les occasions étaient carolos avant la pause. Avec, souvent, Isaac Mbenza à l’origine : à la frappe (8e) ou à la passe, pour Bayo (13e) puis Nkuba (20e). Le gardien liégeois Antoine Lejoly a également sorti de belles parades devant Bayo du bout des doigts (29e) et sur une frappe à bout portant de Badji (30e).

Ce sont pourtant les joueurs de Gaëtan Englebert qui ont ouvert le score. En transition après une situation de but carolo, Florian Gendebien s’offrait un solo technique dans les trente derniers mètres et ajustait Patron dans la lucarne (0-1, 38e). Sans doute pas au goût de Felice Mazzù, bras croisés et casquette vissée sur la tête. Pas plus que le deuxième but, trop facilement inscrit par Prudhomme du pied gauche (0-2, 42e). Les onze Carolos de la première période sauvaient l’honneur par Boukamir, de la tête (1-2, 44e).

"Perbut” n’a rien perdu

La deuxième mi-temps, avec sept changements à Charleroi et neuf à Liège, démarrait comme la première avec une domination territoriale carolo, ainsi que quelques possibilités devant le but de Kévin Debaty.

Le numéro 1 liégeois s’envolait pour détourner la tête de Heymans (52e) puis regardait la tête de Stulic filer loin au-dessus (58e). L’attaquant serbe, décidément bien peu inspiré en zone de vérité, passait près du 2-2 mais Massart se jetait comme un mort de faim pour contrer sa reprise (64e). Une volonté qui n’habite clairement plus les Zèbres dans cette fin de saison sans perspectives si ce n’est celle des vacances toutes proches.

Ils ont d’ailleurs été sanctionnés par un troisième but, d’une tête parfaitement croisée signée Jérémy Perbet (1-3, 79e). Le meilleur buteur de la saison côté liégeois se rappelait aux bons souvenirs d’un Mambourg qu’il a plusieurs fois fait chavirer dans le passé.

En toute fin de match, Hosseinzadeh poussait au fond du but une frappe de Heymans détournée par Debaty pour atténuer le score (2-3, 91e).

SERAING, BELGIUM - NOVEMBER 08 : Nkuba Tshiend Ken forward of Charleroi during the Belgian Croky Cup 1/16th final match between RFC Seraing and Sporting Charleroi on November 8, 2022 in Seraing, Belgium, 8/11/2022 ( Photo by Vincent Kalut / Photonews
Ken Nkuba (ici le 8 novembre contre Seraing) doit passer une IRM ce mardi. ©VKA

Nkuba blessé au genou

Au-delà de cette défaite anecdotique, la mauvaise nouvelle concernait Ken Nkuba. Après un duel, le genou de l’ailier a visiblement tourné. Il s’est tordu de douleurs avant de sortir tête basse, accompagné par les kinés.

Il doit passer une IRM ce mardi dans l’après-midi pour être fixé sur la nature de sa blessure, mais tout Charleroi croise les doigts pour que ce ne soit pas trop grave pour celui qui a déjà connu une rupture des ligaments croisés du genou en décembre 2020.


La fiche du match

Buts : Gendebien (0-1, 38e), Prud’homme (0-2, 42e), Boukamir (1-2, 44e), Perbet (1-3, 79e), Hosseinzadeh (2-3, 91e).

CHARLEROI (1re mi-temps) : Patron ; Van Cleemput, Marcq, Boukamir ; Nkuba, Wasinski, Zorgane, Tchtachoua ; Mbenza, Badji, Bayo.

CHARLEROI (2e mi-temps) : Patron ; Andreou, Ozornwafor, Knezevic ; Nkuba (75e Benaets), Ilaimaharitra, Heymans, Tchatchoua, Hosseinzadeh ; Badji (70e Mbenza), Stulic.

RFC LIÈGE (1re mi-temps) : Lejoly ; Nyssen, Van den Ackerveken, Bustin, D’Ostilio ; Cavelier, Merlen, Reuten, Gendebien ; Prud’homme, Panepinto.

RFC LIÈGE (2e mi-temps) : Debaty ; Massart, Lambot, Van den Ackerveken, Bruggeman ; Mouchamps, Loemba, Besson, Arslan ; Mouhli, Panepinto (68e Perbet).

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...