Gaëtan Hendrickx à cœur ouvert : “J’ai dû mettre mon ego de côté”

De presque anonyme en D1A au capitanat en D1B, à Deinze, Gaëtan Hendrickx se livre sur son choix de carrière courageux. Et payant.

La maison allie le charme des bâtisses flamandes et la modernité de la jeune famille qui y vit. Légèrement en retrait d’une route relativement fréquentée, au sud de Deinze. La ville située entre Waregem et Gand n’évoque aucunement un quelconque paradis footballistique. Pourtant, Gaëtan Hendrickx s’y est réfugié, dans un club moyen de Challenger Pro League, pour retrouver le plaisir de jouer et l’honneur de se sentir respecté. Certes, plus loin de ses proches et des strasses de la D1A, mais à cinq minutes de la crèche et si peu du stade.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...