Soulier d'or: Michel Preud'homme adoube Mignolet. "Il a fait en une édition ce que j'ai fait en deux"

Michel Preud’homme, dernier gardien lauréat du Soulier d’or, dont la cérémonie a lieu ce soir, explique ce que représente le trophée pour un portier. Le sacre du gardien de Bruges serait mérité, estime-t-il.

Frédéric Bleus
 Preud’homme profite du beau temps, à Ténérife, pour jouer au golf notamment. Il garde un œil averti sur le poste de gardien, aussi.
Preud’homme profite du beau temps, à Ténérife, pour jouer au golf notamment. Il garde un œil averti sur le poste de gardien, aussi.

Installé à Ténérife une partie de l’année, Michel Preud’homme, qui a fêté ses 64 ans ce mardi, profite du soleil des Canaries pendant que la Belgique est passée en mode hiver glacé depuis quelques jours. Ce mercredi soir, l’ancien gardien du Standard, de Malines et de Benfica, double (et unique) lauréat du Soulier d’or en 1987 et en 1989, devrait avoir un successeur gardien au palmarès de la godasse dorée, avec Simon Mignolet.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...