Dussenne pourrait rester au Standard et Deila attend “deux ou trois renforts”

Le coach des Rouches a confirmé les départs de Dragus et Boljevic mais Dussenne pourrait rester.

Maxime Jacques
Standard's head coach Ronny Deila pictured during the weekly press conference of Belgian soccer team Standard de Liege, Wednesday 25 January 2023 in Liege, in preparation of this week's Jupiler Pro League game. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
Deila a une nouvelle fois été très clair dans ses propos.

Deux jours avant le match face à Eupen, Ronny Deila s’est présenté devant la presse sans langue de bois. Comme souvent, le coach des Rouches a dit tout ce qu’il pensait. Il a d’abord donné une bonne nouvelle : Renaud Emond s’était entraîné pour la première fois avec l’équipe depuis un bail.

Puis il est passé au mercato. En confirmant, d’abord, le départ de Denis Dragus au Genoa (prêt avec option de deux millions). “Il est déjà parti. Je ne suis pas heureux de son départ. Je l’ai déjà dit : il est peut-être le joueur avec le plus de talent. Mais ses progrès ne sont pas attendus, en termes de discipline collective. Je lui souhaite de s’améliorer et, pourquoi pas, de revenir. Il est encore jeune.”

Deila a également confirmé qu’Aleksandar Boljevic allait plus que probablement partir (direction l’Hapoel Tel-Aviv). Par contre, Noë Dussenne est toujours là. “Il s’est entraîné normalement et pour le moment, il n’y a pas de nouveau le concernant. On n’a plus rien entendu depuis quelques jours et il semble l’accepter. On ne sait pas encore ce qu’il va se passer jusqu’à mardi mais je suis content de pouvoir compter sur lui pour le match de vendredi.”

Un défenseur, un latéral gauche et un buteur

D’ici mardi, date de fin du mercato hivernal, ce sont surtout les arrivées qui préoccupent l’entraîneur norvégien. “Deux ou trois renforts, ce serait super”, explique-t-il. “Un défenseur, en fonction de la situation de Dussenne, un latéral gauche suite à la blessure de Barrett Laursen. Et un joueur capable de marquer, possédant un profil différent de ceux qu’on possède déjà. C’est ce à quoi nous travaillons. ”

Autres critères qui semblent tenir à cœur du T1 liégeois : l’expérience, la carte d’identité belge et la capacité à jouer tout de suite. “On a assez de jeunes talents et on doit les encadrer. On sait qu’on manque de joueurs belges mais leurs prix sont élevés. Et même si le marché de janvier est compliqué, nous recherchons des joueurs capables d’avoir un impact immédiat sur l’équipe. ”

Autant dire que les nuits seront courtes dans les bureaux de Sclessin dans les prochains jours…

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...