Buteur avec Charleroi contre Bruges, Badji répond aux critiques : “Je ne calcule pas tout ce qu’on dit sur moi”

Youssouph Badji a marqué contre son employeur, dimanche. Une manière de répondre aux critiques dont il fait l’objet depuis des mois.

Vincent Blouard
BRUGGE, BELGIUM - JANUARY 22 : Badji Youssouph forward of Charleroi during the Jupiler Pro League match between Club Brugge and Sporting Charleroi on January 22, 2023 in Brugge, Belgium, 22/01/2023 ( Photo by Jan De Meuleneir / Photo News
Badji est serré de près par les Brugeois Odoi et Onyedika, dimanche au stade Jan Breydel. ©JDM

En tribune de presse, avant le coup d’envoi de Club Bruges – Charleroi dimanche (2-2), quelques journalistes s’amusaient à imaginer que Badji marque contre le club auquel il appartient.

L’attaquant sénégalais, toujours sous contrat avec Bruges, est prêté à Charleroi depuis un an. Et après 13 minutes, bingo, voilà qu’il ouvrait le score. “Ça me fait évidemment beaucoup de bien de marquer mais je ne me voyais pas fêter franchement ce but, a déclaré Youssouph Badji après la rencontre. Même si je suis un joueur de Charleroi et que je suis très heureux d’avoir aidé mon équipe, je sais que des gens m’aiment encore ici.”

Cinq choses à savoir sur Youssouph Badji

Ce but est seulement son deuxième de la saison, après celui inscrit face à Westerlo le 17 septembre. “Ça faisait longtemps. J’espère que celui-ci va me débloquer.” Pour faire taire les critiques, nombreuses ces derniers mois. “On vit dans un monde de critiques. Parfois on est critiqué, parfois félicité quand on est bon, c’est comme ça. Je ne calcule pas tout ce qu’on dit sur moi. Je me concentre sur mon travail au quotidien, et j’essaie de répondre aux attentes du club. Je reste fort, je sais ce que j’ai à faire. Je garde le moral, j’en ai besoin.”

Charleroi's Youssouph Badji and Besiktas' Welinton fight for the ball during a friendly soccer game between Belgian Sporting Charleroi and Turkish Besiktas J.K., at their winter training camp in Colakli, Turkey, Thursday 08 December 2022. Sporting Charleroi is training under the sun from 3 to 10 December. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR
Badji face à Besiktas lors du stage hivernal en Turquie, début décembre.

Alors que Charleroi songeait à lui trouver une porte de sortie cet hiver pour écourter son prêt, la grave blessure de Benbouali et les deux dernières prestations positives du Sénégalais pourraient changer la donne.

”Pour l’instant, je suis un joueur de Charleroi, évacue l’attaquant, contraint de céder sa place dimanche (60e), victime de vertiges et de pertes d’équilibre après un choc à la tête avec Odoi. Mon job ne se passe que sur le terrain. Le reste, je le laisse à la direction et à mes agents qui s’occupent de tout ça en coulisses.”

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...