Un Standard sans idées et réduit à dix s'incline logiquement face à l'Antwerp (4-1)

Les Rouches ont connu une première période extrêmement compliquée.

La Rédaction
ANTWERPEN, BELGIUM - JANUARY 22 : Stengs Calvin forward of Antwerp FC, Janssen Vincent forward of Antwerp FC celebrates scoring a goal with teammates during the Jupiler Pro League match between Royal Antwerp FC and Standard de Liege on January 22, 2023 in Antwerpen, Belgium, 22/01/2023 ( Photo by Vincent Kalut / Photonews
Vincent Janssen a planté un doublé. ©VKA

Le Standard s'est lourdement incliné face à l'Antwerp (4-1). Dominés de A à Z, les Rouches ont dû disputer une grande partie de la seconde période à dix, sans jamais réussir à inquiéter de solides anversois. Janssen a placé les Anversois aux commandes après moins de dix minutes. Si Alzate a réduit la marque, ce ne fut qu'un feu de paille.

Dès l'entame du match, les Rouches étaient pris à la gorge par les Anversois. Après moins de deux minutes, Janssen se présentait déjà seul face à Bodart qui s'interposait magnifiquement devant l'attaquant, finalement signalé en position hors jeu. Mais ce n'était que partie remise pour les Anversois puisque le Néerlandais ouvrait la marquait de la tête après 8 minutes de jeu sur un centre de Jelle Bataille, lui-même lancé en profondeur et parti à la limite du hors jeu.

Le Standard sortait petit à petit la tête de l'eau après un premier quart d'heure difficile. Il fallait attendre la 23e minute pour voir la première occasion des Rouches. Après un une deux avec Zinckernagel, Dönnum pénètre dans la surface et tente l'extérieur du pied. Mais Pacho parvenait à intercepter le ballon.

Mais le Standard payait ses erreurs cash dans cette première période. Juste avant la demi-heure, Muja doublait ainsi la marque suite à une contre-attaque éclair consécutive à une glissade de Cihan Canak (0-2, 29e).

Les Anversois auraient du inscrire un troisième but un peu plus de cinq minutes plus tard sans une incroyable erreur d'arbitrage. Après un cafouillage dans la surface, Dönnum tentait de contrôler le ballon mais se le faisait chiper proprement par Pacho qui déviait vers De Laet qui envoyait le ballon dans le but. Mais M. Boterberg estimait qu'il y avait faute sur Dönnum et la VAR n'intervenait pas.

Cette action aurait pu être le tournant de la rencontre puisque trois minutes plus tard, Alzate réduisait la marque de la tête suite à un coup franc parfaitement donné par Zinckernagel (2-1, 40e). Mais deux minutes après le but rouche, Bokadi envoyait le ballon dans ses propres filets et permettait aux Anversois de reprendre deux buts d'avance (3-1, 42e).

Les Rouches en avaient de nouveau plein les pattes dans la fin de la première période. Sur une contre-attaque magistrale, Vermeeren transmettait parfaitement à Muja qui se trouvait face-à-face avec Bodart. Le gardien remportait ce duel et permettait au Standard de garder l'espoir en deuxième période.

Pour débuter la seconde période, Ronny Deila effectuait deux changements et faisait monter Ohio et Dragus à la place de Perica et Canak. Ce double changement a bien failli faire mouche puisque après quelques secondes Dragus sollicitait Butez qui réalisait une intervention trois étoiles.

Mais les Rouches se retrouvaient à dix quelques instants plus tard suite à l'exclusion de Gojko Cimirot qui recevait son deuxième carton jaune pour un tirage de maillot sur Balikwisha à la 52e minute.

Le rythme baissait dans le reste de la deuxième période, les Anversois faisant circuler le ballon, se contentant de plusieurs occasions notamment via Bataille qui heurtait le poteau. En fin de rencontre, Janssen fixait le résultat à 4-1 après une dernière occasion anversoise.

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...