Anderlecht souffle en gagnant à Seraing (1-0)

Les Mauves se sont imposés dans la douleur ce dimanche 22 janvier 2023 sur le terrain de la lanterne rouge (1-0) dans un match pauvre joué dans des conditions difficiles.

Max-Alexandre Bouillard
Seraing, Belgium - January 22 :  Stroeykens Mario midfielder of Anderlecht celebrates after scoring during the Jupiler Pro League match between FC Seraing and RSCA on January 22, 2023 in Seraing, Belgium, 22/01/2023 ( Photo by Crochet Philippe / Photo News
Mario Stroeykens a ouvert le score dans un match techniquement très pauvre. ©Crochet Philippe

C’était le match de la peur ce dimanche, entre une équipe de Seraing lanterne rouge, qui enchaînait les défaites, et un Anderlecht en crise, entre mouvements dans la direction, problèmes financiers, départs de joueurs (comme Fabio Silva), rien ne semblait pouvoir sortir le club de la crise.

La météo aurait pu jouer les trouble-fêtes : les importantes chutes de neige sur la région liégeoise ont pu laisser penser que le match allait être reporté. Il aura finalement bien lieu. L’arbitre Kevin Van Damme, arrivé 6 heures avant le coup d’envoi, a confirmé que le match pouvait avoir lieu. Seraing avait préalablement déneigé le gazon et attendait encore la confirmation du bourgmestre, qui est venue plus tard dans la matinée.

Le T1 anderlechtois avait aussi effectué de nombreux changements dans le onze de départ : Sardella, Diawara, Arnstad et Dreyer sont titulaires, plutôt que N’Diaye, Trebel, Ashimeru et Amuzu.

Si le terrain était praticable, il n’était pas bon pour autant et peur expliquer la faiblesse technique des deux équipes. La première mi-temps a été très pauvre en jeu, entre des actions hachées, des passes imprécises, un terrain qui rendait presque impossible le jeu au sol, les spectateurs du Pairay ont du trouver le temps long.

Et en deuxième mi-temps, le spectacle n’a pas été meilleur. On a presque eu l’impression que les deux équipes sauraient se satisfaire du nul, tant elles montraient peu d’entrain à jouer vers l’avant. Anderlecht a notamment fait tourner le ballon, sans pour autant se montrer trop dangereux, et Seraing tentait de répliquer en contre.

Sur quelques occasions, les Sérésiens ont tout de même tenté d’alerter la vigilance de Verbruggen, mais sur des frappes trop peu puissantes. Et alors que Seraing commençait à créer du jeu, Anderlecht est parvenu à renverser le cours du match sur une action en contre. Murillo lance Dreyer, qui se joue de Dietsch et passe à Stroeykens qui pousse dans le but vide.

Le jeune Mauve libère complètement son équipe, qui se contente ensuite de gérer son avance dans un match enfin un peu plus emballant, mais toujours aussi pauvre en occasions nettes.

Anderlecht se rassure, mais a tout de même très peu montré dans le jeu et reste d’ailleurs bloqué à la 11e place du classement. Les Mauves affronteront en plus dimanche prochain l’Antwerp, qui a impressionné contre le Standard.

Le T1 anderlechtois a effectué de nombreux changements dans le onze de départ : Sardella, Diawara, Arnstad et Dreyer sont titulaires, plutôt que N’Diaye, Trebel, Ashimeru et Amuzu.

Les compos :

Seraing : Dietsch, Sylla, Tshibuabua, Mvoue, Vagner, Bernier, Lahssaini, Poaty, Lepoint, Sissoko, Mbow

Anderlecht : Verbruggen, Sardella, Vertonghen, Debast, Murillo, Diawara, Arnsatd, Verschaeren, Dreyer, Stroeykens, Raman

Le direct :

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...