Les Mauves à cinq petits points de la relégation: "Anderlecht en D2 ? Tout est possible dans le foot"

Le coach Riemer était gêné par la défaite, Raman reste optimiste.

Yves Taildeman
Christophe Franken
Anderlecht's Benito Raman celebrates after scoring during a soccer match between RSCA Anderlecht and SV Zulte Waregem, Wednesday 18 January 2023 in Anderlecht, Brussels, on day 21 of the 2022-2023 'Jupiler Pro League' first division of the Belgian championship. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

C’est la question qui était sur toutes les lèvres mercredi soir au Lotto Park : est-il possible qu’Anderlecht descende en D2 après cette défaite, la 11e en 21 matchs ?

Brian Riemer n’a pas cherché à tourner autour du pot quand on lui a posé la question. “Tout est possible dans le football.” Puis, il a précisé : “Je pourrais dire ‘non’. Et je ne crois pas que cela peut arriver. Mais pour cela, il faudra redresser la tête et gagner des matchs. Et arrêter de faire des erreurs individuelles.”

En effet, les erreurs de Debast, Vertonghen et surtout Murillo ont coûté cher. Riemer : “On a fait une bonne prestation, mais on ne sait pas gagner un match quand on fait des erreurs individuelles. À Bruges, on a fait un pas en avant, ici on en a fait deux en arrière. Je suis gêné d’avoir perdu à domicile. C’est inacceptable. La faute de Murillo ? Depuis que je suis ici, il a fait du bon boulot. Il a été très solide. Des erreurs font partie du football.”

De son côté, Benito Raman, peut-être encore shooté à l’adrénaline après son étonnant doublé en l’espace de 73 secondes, tenait à dédramatiser la situation. “Si on gagne trois matchs de suite, on sera directement bien plus haut dans le classement et on dira autre chose sur l’équipe. On n’est pas si loin de la huitième place et il reste treize matchs. J’ai vu de bonnes choses sur le terrain, on aurait pu marquer plus de buts.”

On lui a quand même fait remarquer qu’Anderlecht n’a pas encore gagné trois matchs de suite cette saison en championnat. “Je sais mais on a un autre duel dans trois jours. Ce sera sur un terrain difficile à Seraing mais là, on aura nos supporters pour nous pousser. Je ne sens pas de doute dans le groupe. Contre Waregem, n’oubliez pas qu’on méritait les trois points. On a laissé filer la victoire”, a expliqué celui qui ne sait pas encore s’il sera encore au RSCA après le mercato hivernal.

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...