Charleroi: Foley se retire, d’autres offres arrivent

Le Sporting doit se mettre en quête d’un nouvel investisseur minoritaire.

Maxime Jacques
Charleroi: Foley se retire, d’autres offres arrivent

La nouvelle année n’est pas synonyme de fumée blanche à Charleroi. On sait que le Sporting est à la recherche d’un investisseur minoritaire pour grandir économiquement et sportivement. Mais il ne s’agira pas de Bill Foley. Piste privilégiée il y a peu, l’investisseur américain (qui a récemment acheté le club de Premier League de Bournemouth) avait fait une offre concrète et était entré, selon nos informations, en négociations exclusives avec le club carolo. Foley et son entourage ont eu accès à la data room et à tous les comptes. Mais ils se sont finalement retirés du projet. La raison officielle invoquée : la difficulté pour Charleroi (et son public) de s’intégrer dans un réseau multiclubs.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...