Le Standard se sort miraculeusement du piège tendu par Saint-Trond (1-1)

Le Standard a réussi à arracher un point de manière miraculeuse face à Saint-Trond, qui pensait avoir piégé les Liégeois jusque dans le temps additionnel, lors de la 19e journée de D1A.

Max-Alexandre Bouillard
LIEGE, BELGIUM - JANUARY 06 : Canak Cihan midfielder of Standard Liege, Schmidt Yabuki Daniel goalkeeper of Sint-Truiden during the Jupiler Pro League match between Standard de Liege and Sint-Truidense VV on January 6, 2023 in Liege, Belgium, 6/01/2023 ( Photo by Vincent Kalut / Photonews
Perica a marqué dans le temps additionnel. ©VKA

Le premier onze aligné par Ronny Deila en 2023 ressemblait fort à celui qui avait été aligné dans le match amical de gala contre la Juventus, qui avait accouché d’un nul et dont le T1 liégeois semble donc plutôt satisfait. Seul Cimirot était en effet absent parmi les 11 qui avaient débuté à Turin, remplacé par Steven Alzate devant la défense.

Ameen Al-Dakhil, l'ex-défenseur du Standard qui éclate à St-Trond: "Si je marque à Sclessin, je resterai modeste"

Les Standardmen avaient fini l’année 2022 en dents de scie : après un match désastreux en coupe contre l’Antwerp, ils s’étaient montrés rassurants quelques jours plus tard en championnat en décrochant un bon point sur le terrain de La Gantoise.

Si le premier quart d’heure était globalement équilibré, les Liégeois ont ensuite davantage mis le pied sur le ballon et ont clairement dominé les Trudonnaires. Ce sera d’ailleurs le scénario jusqu’au terme du match : des standardmen offensifs, dominateurs, mais pas écrasants face à un bloc bien regroupé.

Les Rouches sont par exemple rentrés au vestiaire sans avoir cadré une seule frappe. Les avants ont été trop imprécis que ce soit à la passe ou à la finition lorsqu’ils se sont retrouvés dans les 30 derniers mètres. Balikwisha tout de même s’est démarqué de ses coéquipiers par une prestation plus tranchante, mais pas forcément plus précise.

STVV's Matte Smets and Standard's William Balikwisha fight for the ball during a soccer match between Standard de Liege and Sint-Truidense VV, Friday 06 January 2023 in Liege, on day 19 of the 2022-2023 'Jupiler Pro League' first division of the Belgian championship. BELGA PHOTO JOHAN EYCKENS
William Balikwisha était un des seuls attaquants liégeois en jambes.

En début de deuxième mi-temps, le scénario a globalement été le même : le ballon a tourné dans les pieds rouges jusqu’à une contre-attaque éclair des Trudonnaires. Si Gianni Bruno a complètement raté sa finition, Hayashi n’avait plus qu’à pousser pour conclure (68e). Après vérification du VAR, le but initialement refusé est validé. Le Standard s’est fait piéger.

LIEGE, BELGIUM - JANUARY 06 : Hayashi Daichi forward of Sint-Truiden celebrates after scoring during the Jupiler Pro League match between Standard de Liege and Sint-Truidense VV on January 6, 2023 in Liege, Belgium, 6/01/2023 ( Photo by Vincent Kalut / Photonews
Saint-Trond aurait pu l'emporter en marquant sur sa seule occasion. ©VKA

Les Rouches ont bien tenté de réagir, et Ronny Deila a fait monter 5 joueurs : Fossey, Cimirot et Barrett à l’ouverture du score, puis Ohio et Canak à la 82e. . Le Standard a poussé, a multiplié les corners, et a finalement réussi à égaliser dans le temps additionnel.

Alors que tout semblait perdu, la défense de Saint-Trond, impeccable jusque-là, se loupe et laisse Canak puis Perica en profiter. Le Standard est revenu de nulle part et prend finalement un point. Le résultat n’est pas immérité au vu du scénario, mais les Rouches s’en sortent bien tant le piège tendu par les Trudonnaires semblait bien exécuté. Au terme d'un match pas franchement emballant, les deux équipes peuvent êtres déçues.

Au classement, les Rouches ne décollent pas et suivront forcément les autres matchs du week-end. Le Standard ne s’est pas non plus rassuré dans le jeu et pourrait voir son rêve de top 4 s’éloigner.

Hommage à Pelé, tifo impressionnant, star au coup d'envoi : bel avant-match à Sclessin (photos)

Les onze de départ :

Standard : Bodart, Dussenne (Fossey, 66e), Bope, Laifis, Melegoni (Cimirot, 66e), Dønnum (Ohio, 82e), Alzate (Canak, 82e), Balikwisha, Davida (Barrett, 66e), Zinckernagel, Perica

Saint-Trond : Schmidt, Al-Dakhil, Janssens, Leistner, Smets (Dumont, 58e), Hashioca, Boya, Bocat (Bauer, 74e), Okazaki, Hayashi, Bruno (Kaya, 88e)

Le direct :

La feuille de match :

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...