Pro League - Pourquoi on joue à Noël et pas au Nouvel An

Après 40 jours de pause, le championnat est revenu pour jouer une seule journée avant une (mini) trêve malgré un calendrier surchargé. Bizarre ? Non, nécessaire.

Christophe Franken
 Le feu d’artifice de la Pro League se met en pause pour dix jours.
Le feu d’artifice de la Pro League se met en pause pour dix jours. ©Photo News

Une journée disputée autour de Noël juste après un gros mois de Coupe du monde et voilà la Pro League qui reprend une pause. Seulement un week-end de libre, celui du Nouvel An, avant de revenir, pour de bon, le vendredi 6 janvier. Une mini-trêve hivernale qui peut interroger dans une saison tellement dense que l’ultime match du calendrier est prévu le… 11 juin, soit 329 jours après la Supercoupe. Était-ce bien utile de couper à nouveau la saison pour une trêve si courte qu’elle ne permet quasiment pas de congé ? Oui, trois fois oui.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...