Arnaud Bodart: “Ne pas s’interdire des ambitions sous prétexte que la saison dernière était catastrophique”

Depuis Marbella, Arnaud Bodart préface la seconde partie de saison des Rouches.

Kevin Sauvage
MARBELLA,SPAIN - DECEMBER 2 : Bodart Arnaud goalkeeper of Standard Liege pictured during winter stage day 4 in Marbella football center on DECEMBER 2, 2022 in Marbella Spain, 02/12/2022 ( Photo by Philippe Crochet/ Photonews
Arnaud Bodart a les yeux rivés sur le ballon et sur le seconde partie de saison du Standard. ©PCR

Spectateur attentif de Croatie-Belgique la veille, Arnaud Bodart est revenu sur l’élimination des Diables un peu moins de 24 heures après le coup de sifflet final. Comme l’ensemble des Belges, le portier liégeois était déçu. “Quand on voit le groupe et les joueurs sélectionnés, c’est certain que c’est dommage de ne pas s’être qualifié. Mais tout peut arriver dans cette compétition. Vendredi soir, l’espace d’un instant, l’Allemagne et l’Espagne étaient dehors. C’est ça qui fait la beauté du foot. Si les grandes nations se qualifiaient à chaque fois, ce ne serait pas marrant. Regardez l’Australie ou encore la Pologne qui a peut-être frappé quatre ou cinq fois au but sur trois matchs. Ils sont en huitièmes et c’est génial pour eux.”

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.

Calendrier D1A

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...