Jesper Fredberg, nouveau CEO sportif d’Anderlecht, affiche ses ambitions: "Un nouveau coach et l’ADN anderlechtois"

Robin Veldman prendra, lui, le rôle de T2 du futur entraîneur de l’équipe A.

Romain Van der Pluym
ANDERLECHT, BELGIUM - NOVEMBER 15  :   Jesper Fredberg new RSC Anderlecht's CEO sport during press coference on November 15, 2022 in Anderlecht, Belgium, 15/11/2022 ( Photo by Philippe Crochet / Photonews
Jesper Fredberg est confiant quant à l'avenir du club ©PCRO

Anderlecht tient son nouveau CEO sportif. Jesper Fredberg reprend les tâches de Peter Verbeke dont l’absence pourrait se prolonger. “Il va mieux mais il faudra encore un peu de temps, dit Wouter Vandenhaute. Il veut revenir et nous aussi mais nous lui laissons le temps. Nous verrons à son retour comment faire. ”

La première tâche du nouveau patron sportif sera de trouver un entraîneur. “J’ai déjà quelques pistes, affirme le Danois. Je viens d’arriver donc je prendrai le temps de trouver la bonne personne. ”

Il a déjà une idée de profil en tête. “Je veux que le nouvel entraîneur ait une identité de jeu marquée. Qu’on puisse dire directement que c’est Anderlecht qui joue. Nous devons retrouver l’ADN du club et j’y mettrai également ma touche personnelle. ”

Robin Veldman ne sera donc plus l’entraîneur principal d’Anderlecht. Il assure le rôle d’intérimaire jusqu’à l’arrivée de son successeur. “Il intégrera ensuite son staff en tant qu’adjoint. Il aura un rôle de lien entre l’équipe première, les U23 et l’académie. Il a proposé ce changement de rôle lui-même et je suis certain qu’il sera un jour notre entraîneur principal. ”

Calendrier D1A