Le Standard refuse les deux matchs de suspension proposés à Zinckernagel et à Raskin

Le Danois a été exclu avant la mi-temps à Eupen. Le jeune Belge a insulté l’arbitre après la rencontre. Ils passeront devant le Comité disciplinaire ce mardi.

Maxime Jacques
 Lorsque M. De Cremer a désigné le point de penalty pour une faute de main de Raskin, les Liégeois sont sortis de leur match.
Raskin pourrait manquer les deux premiers matchs d'après-Mondial. ©Photo News 

Exclu lors d’Eupen-Standard samedi pour un tacle dangereux sur Paeshuyse, Philip Zinckernagel s’est vu proposer deux matchs de suspension (et un troisième avec sursis) par le Parquet de l’Union belge, ce lundi. Cette proposition est assortie d’une amende de 2 500 €. Si suspension il y a, elle prendra effet dès le 9 novembre, ce qui signifie que le Danois pourra jouer à Dender, ce mardi.

Le Parquet UB souhaite également sanctionner Nicolas Raskin. Frustré après la défaite liégeoise à Eupen, le médian rouche (dont la faute de main a abouti au penalty eupenois) a insulté l’arbitre après la rencontre. Ce dernier en a fait état dans son rapport. Deux matchs de suspension sont donc proposés à Raskin à partir du… 23 novembre. Il manquerait donc le déplacement à Gand le 23 décembre et la réception de Saint-Trond le 6 janvier. Une amende de 2 000 € est assortie à cette proposition.

Le Standard n'a accepté aucune des deux propositions. Les deux joueurs passeront donc devant le Comité disciplinaire ce mardi.

Calendrier D1A