Le Standard s’incline à Eupen (2-0) et laisse filer le top 4

Dans un match serré, dans lequel l’arbitrage, bien que juste, a beaucoup pesé,  les Standardmen se sont inclinés sur la pelouse de leur voisin eupenois, dans une rencontre que les deux équipes ont fini à 10.

La Rédaction de L'Avenir
Le Standard s’incline à Eupen (2-0) et laisse filer le top 4
©BELGA

Le match

Dans ce derby de la province de Liège, les deux équipes devaient prendre des points: le Standard pour se rapprocher du top 4 (ils étaient 5e au coup d’envoi, à une longueur seulement de l’Union). Côté germanophone, la zone rouge était de plus en plus proche: Eupen n’était qu’un point devant le dernière place. Peu de surprises dans les onze de départ, si ce n’est que Ronny Deila a du se passer de son capitaine, Dussenne, légèrement blessé au pied.

Le début de match, dans un Kehrweg bien rempli, est à l’avantage des Liégeois, qui monopolisent le ballon et se créent même quelques belles situations. Perica notamment est proche du 1-0, mais il manque quelques centimètres à sa déviation pour finir au fond des filets. A la 20e, il placera une autre tête au dessus de la cage eupenoise.

Les Standardmen vont cependant peu à peu lever le pied, jusqu’à offrir une fin de première mi-temps beaucoup plus équilibrée. Puis vient un double coup dur avant la mi-temps: Balikwisha sort d’abord sur blessure à la 40e. Dans le temps additionnel ensuite, Zinckernagel est exclu pour une semelle sur Paeshuysen. Bien qu’involontaire, la faute mérite le rouge.

En deuxième mi-temps, les Pandas se montrent plus entreprenants et font bien plus circuler le ballon, plus haut également. Les Liégeois sont asphyxiés, mais Eupen n’est pas assez précis. A la 66e, nouveau tournant: rouge pour Deom, qui devrait rééquilibrer les débats. Le Standard rejoue enfin plus haut, même si les occasions sont très rares.

A la 76e, Raskin, pourtant excellent jusqu’ici, effleure le ballon de la main dans son rectangle: penalty pour Eupen, transformé par Peeters.

Malgré le passage à 4, le Standard n’y arrive plus et les Pandas sont solides. A la 87e, les Germanophones manquent le break une première fois sur une pichenette. 5 minutes plus tard, dans les arrêts de jeu, Gasssama arme une frappe magnifique, Bodart ne peut rien faire et le Standard ne reviendra plus.

Les Rouches peuvent donc avoir des regrets. Si les faits de jeu ont dicté le match, les joueurs liégeois ne se sont pas montrés assez dangereux et laissent donc filer le top 4. En face, Eupen se donne enfin de l’air après un match sérieux.

Les compositions :

Eupen : Moser, Van Genechten, Davidson, Peeters, Prevljak, Charles-Cook, N’Dri, Magnee, Bitumazala, Paeshuyse, Lambert

Standard : Bodart, Bope, Laifis, Cimirot, Melegoni, Dønnum, Raskin, Alzate, Balikwisha, Zinckernagel & Perica

Le direct :

Calendrier D1A