Arnaud Bodart: «Le cercle vicieux est devenu vertueux»

Arnaud Bodart, le dernier rempart des Rouches, explique comment le Standard version Ronny Deila est revenu au premier plan.

Kevin Sauvage
 Depuis plusieurs mois, on a retrouvé un Arnaud Bodart souriant, plein d’entrain et optimiste.
Depuis plusieurs mois, on a retrouvé un Arnaud Bodart souriant, plein d’entrain et optimiste. ©Photo News 

La saison dernière, on le voyait le plus souvent la tête basse et la mine grave. Depuis quelques mois, on a retrouvé un Arnaud Bodart souriant, plein d’entrain et optimiste. Le 21 juillet dernier, c’est le gardien liégeois qui se présentait face à la presse pour préfacer la première journée de championnat contre La Gantoise. Voici ce que le Liégeois déclarait à l’époque : "On sent un groupe qui vit bien et le mérite en revient avant tout au coach qui met une ambiance géniale au sein du club. Il est arrivé avec une nouvelle philosophie et on forme vraiment un groupe au sein duquel tout le monde tire dans le même sens."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.

Calendrier D1A