Charleroi et Defays ne craignent pas Genk : "On entame notre deuxième combat"

Après sa victoire sur l’Antwerp il y a une petite semaine (1-0), le Sporting de Charleroi (11e, 19 points) s’avance avec prudence et confiance vers Genk. Match à 20h45 ce vendredi dans le cadre de la 15e journée de championnat.

Vincent Blouard
Charleroi's interim head coach Frank Defays gestures during a soccer match between Sporting Charleroi and Royal Antwerp FC, Sunday 30 October 2022 in Charleroi, on day 15 of the 2022-2023 'Jupiler Pro League' first division of the Belgian championship. BELGA PHOTO VIRGINIE LEFOUR
Frank Defays lors de Charleroi - Antwerp, le dimanche 30 octobre dernier au Mambourg.

Enchaîner un déplacement chez l’autoritaire leader du championnat – Genk (40 points sur 45) – cinq jours à peine après avoir battu le deuxième – l’Antwerp (1-0) -, avouez que le calendrier carolo n’est pas simple pour la deuxième de Frank Defays, le coach intérimaire.

"Genk domine le championnat à tous les niveaux, a-t-il déclaré ce jeudi en conférence de presse. On sent que c’est une équipe qui est au point. À la fois au niveau physique, technique, et même mental. On l’a d’ailleurs vu au dernier match lors duquel, même à 10 contre 11, ils se sont entraidés pour franchir le cap de Malines (3-2). Ça, c’est bien, c’est chez eux. Mais on se concentre sur nous. Grâce à notre dernière victoire, on a acquis plus de bases et on doit être dans la même optique que contre l’Antwerp. On ne change pas notre façon de voir les choses. On a remporté le premier combat et on entame maintenant le deuxième."

Avec tout de même un peu moins de pression grâce aux trois points engrangés dimanche dernier. "C’était un soulagement global, a confirmé Frank Defays. Dans notre situation, on se pose tous des questions et c’est vrai qu’il y a eu une certaine délivrance après le match. Mais je le répète, la prochaine échéance est importante. On est focus sur Genk."

Nkuba suspendu, Badji et Boukamir dans le groupe

Par rapport à la sélection annoncée la semaine dernière, Ken Nkuba en sort puisqu’il est suspendu. Youssouph Badji et Mehdi Boukamir la réintègrent. 21 joueurs sont repris, soit un de plus qu’il y a sept jours. "Pourquoi ? Et pourquoi pas ? Il y a des raisons précises mais je n’en dirai pas plus", a évacué Defays.

La sélection (21) : Koffi, Patron, Chiacig, Bager, Andreou, Wasinski, Boukamir, Bessilé, Tchatchoua, Kayembe, Ilaimaharitra, Zorgane, Marcq, Morioka, Heymans, Mbenza, Gholizadeh, Hosseinzadeh, Benbouali, Descotte, Badji.

Absents : Van Cleemput, Knezevic (blessés), Nkuba (suspendu).

Non-repris : Delavallée, Monticelli, Dalle Molle (U23).

Calendrier D1A