Anderlecht étrille Roda 6-0 grâce à un triplé de Yari Verschaeren pour effacer Saint-Trond

Un bon match pour les Anderlechtois

Yves Taildeman
Anderlecht étrille Roda 6-0 grâce à un triplé de Yari Verschaeren pour effacer Saint-Trond

Après le 0-1 contre Saint-Trond , Anderlecht a facilement battu Roda JC (6-0) dans son deuxième match de préparation. Yari Verschaeren a pris trois buts pour son compte, dont un penalty. Adrien Trebel et le latéral nigérian Ishaq étaient au coup d’envoi et ont laissé une bonne impression. L’Italien Esposito, dont la location n’a pas encore été officialisée, n’était pas encore de la partie.

Roda, qui a terminé 5e en D2 néerlandaise la saison passée, a toujours eu de jeunes talents belges dans son effectif. Cette saison, ils s’appellent Xian Emmers (21 ans, ex-Inter Milan), Bryan Limbombe (21 ans, ex-Genk), Jamie Yayi Mpie (21 ans, ex-Anderlecht et Sampdoria), Benjamin Bouchouari (20 ans, ex-Anderlecht), Fabio Sposito (20 ans, ex-Genk), Quinten Beckx (19 ans, ex-Patro Maasmechelen) et Jamil Takidine (20 ans, ex-Genk et le frère de l’Anderlechtois Ilias).

Sous l’oeil attentif de son papa Marc (4 fois champion avec Anderlecht), le capitaine Xian a montré de belles choses. Et Limbombe est le seul à avoir menacé Van Crombrugge avec un tir non-cadré. Pour le reste, Roda était beaucoup trop faible pour faire mal au Sporting.

Trebel et Ishaq bons

L’homme du match était évidemment Verschaeren. Très actif dès le début du match, il a marqué à du 100%. Surtout sa demi-volée du pied gauche sur le 2-0 montrait qu’il se sent bien dans sa peau. Il jouait dans un triangle dans l’entrejeu avec Ait El Hadj et (derrière eux) Trebel.

Felice Mazzù n’a donc pas traîné avant de donner du temps de jeu à son Français. Malgré son manque d’entraînements, Trebel a bien fait circuler le ballon, a frappé quelques bons corners et a donné des consignes à ses jeunes coéquipiers. Trebel n’a pas joué comme un joueur qui ne compte pas rester à Anderlecht.

L’autre débutant dans l’équipe a également marqué des points. Le Nigérian Ishaq a était bon dans les combinaisons, a fait son travail défensif et a – par moments – montré qu’il a de la vitesse dans les jambes. L’autre renfort – Nilson Angulo – n’est monté qu’en fin de match. Il aura besoin de plus de temps d’adaptation qu’Ishaq.

Deux buts de Colassin

En seconde mi-temps, l’opposition néerlandaise était beaucoup trop faible pour pouvoir juger l’Anderlecht de Mazzù, qui a fait tourner tout son effectif dans son 3-5-2. Cullen et Olsson et même Bundu et Dauda sont montés au jeu. Mais c’est Antoine Colassin qui avait le plus envie de se montrer. Il a marqué avec sa première touche de balle et a converti le deuxième penalty du match.

Michel Vlap n’a pas joué, ce qui confirme qu’il est en route pour le FC Twente.

Le onze : Van Crombrugge, (46e Verbruggen) Sardella (46e Debast), Hoedt (74e Bouchouari), Delcroix (74e Dauda), Ishaq (74e Nilson), Trebel (46e Kana), Ait El Hadj (68e Olsson), Amuzu (46e Mykhaylichenko), Verschaeren (68e Cullen), Refaelov (68e Bundu), Raman (68e Colassin). Les buts :1e Verschaeren (1-0), 15e Verschaeren (2-0), 47e Verschaeren sur pen (3-0), 50e autobut (4-0), 69e Colassin (5-0), 89e Colassin sur pen. (6-0).Yves Taildeman

Calendrier D1A