Après Anderlecht, c’est le Standard qui tombe contre Saint-Trond

Les Liégeois ont perdu (0-2) leur deuxième match de préparation. Prochain rendez-vous ce samedi (16h) contre le RWDM.

La Rédaction
Après Anderlecht, c’est le Standard qui tombe contre Saint-Trond

Après avoir pris la mesure de Manage (1-4) la semaine dernière, le Standard est monté d’un cran au niveau de son adversaire du jour avec les Trudonnaires, tombeurs d’Anderlecht la semaine passée. Pour ce deuxième match de préparation, Ronny Deila alignait pratiquement le même 11 de départ qu’à Manage avec les exceptions de Dussenne (souffrant d’une gastro) remplacé par Sissako ainsi que de Dragus pour Cafaro et Avenatti pour Emond.

Revenus de vacances après leurs obligations internationales, Cimirot, Amallah, Tapsoba, Muleka et Bastien ont suivi la rencontre depuis la tribune. Eden Shamir, quant à lui, est toujours blessé au dos. Enfin, Kostas Laifis devrait être de retour lundi après la naissance de son second enfant attendue en fin de semaine. C’est sous le regard de Mergim Vojvoda, de passage dans son ancien club, qui se déroulait cette rencontre.

Après l’avoir confié à Noe Dussenne à Manage, Deila confiait le brassard à Nicolas Raskin qu’il souhaite à tout prix conserver dans son effectif cette saison. La première période était plutôt équilibrée entre deux équipes qui avaient une semaine d’écart dans leur préparation (les Trudonnaires ayant repris le 7 juin). La première grosse possibilité venait des pieds de Felipe Avenatti qui perdait son face à face avec Coppens. Quatre minutes plus tard, Henkinet devait se détendre sur une frappe de Koita. C’est via ce dernier qu’est venue l’ouverture du score, juste avant la mi-temps, via un coup franc direct sur lequel Henkinet n’a pas esquissé le moindre mouvement.

A l’heure de jeu, Deila procédait à 11 changements et l’équilibre s’en trouvait perturbé. Nekadio, qui prenait place au coeur de la défense à côté de Bokadi, partait à la faute dans le rectangle, l’expérimenté Kagawa transformait le penalty sans trembler. La suite des échanges était encore déséquilibrée tant les jeunes Rouches peinaient face aux Limbourgeois. Il y avait bien ce coup-franc de Cafaro détourné par Schmidt mais pour le reste, le Standard ne s’est pas créé la moindre occasion.

Le prochain rendez-vous est programmé samedi pour les Rouches qui affronteront le RWDM à huis clos à l’Académie (16h30) avant de prendre la route des Pays-Bas lundi pour un stage qui prendra fin le 10 juillet.

La compo du Standard : Henkinet, Dewaele, Ngoy, Sissako, Calut, Van Damme, Raskin, Balikwisha, Boljevic, Dragus & Avenatti

Une rencontre à revivre ci-dessous.

Calendrier D1A