Premier jour pour Felice Mazzu à Anderlecht : il a déjà pris tout le monde de vitesse

Déjà à Neerpede à 7 h, le nouveau T1 semblait aussi motivé que la quinzaine de joueurs présents à la première séance.

Yves Taildeman
 Mazzù lors de sa première journée de travail.
Mazzù lors de sa première journée de travail. ©RSCA Studio

Je suppose que je suis le premier au club?" Avant de garer son assez petite Audi sur le parking de Neerpede bien avant 8 heures du matin, en ce premier jour d’entraînement, le CEO Peter Verbeke apprend de la bouche des journalistes et photographes qu’il y a déjà pas mal de monde au centre d’entraînement.