Le Standard a fait de l’entraîneur norvégien Ronny Deila son choix numéro un

Le Standard de Liège aimerait enrôler celui qui était l’entraîneur de New York pour succéder à Luka Elsner.

Kevin Sauvage
 Ronny Deila, à l’époque où il était assis sur le banc du Celtic.
Ronny Deila, à l’époque où il était assis sur le banc du Celtic. ©Photo News 

Après avoir officialisé l’arrivée de son nouveau directeur sportif, Fergal Harkin, le Standard s’affaire à trouver son nouveau T1. Comme nous vous l’annoncions la semaine dernière, les dirigeants de 777 Partners avaient dressé une short list de coachs parmi laquelle se trouvaient l’allemand Thomas Letsch de Vitesse Arnhem et le Norvégien Ronny Deila de New York City. Déjà actif à distance en attendant que le problème de son préavis soit réglé, Fergal Harkin participe activement à la désignation du futur coach. Selon nos informations, le choix numéro 1 de 777 Partners pour le Standard est bien le Norvégien actif en MLS.

Du côté de l’entourage du T1 de New York City, on nous confirme l’intention des Américains de le débaucher tout en précisant qu’il n’y a, à l’heure actuelle, pas d’accord. Deila présente l’avantage de bien connaître Fergal Harkin qui l’avait aidé à signer au Celtic Glasgow où il a été champion deux saisons de suite. Les nouveaux propriétaires américains du club liégeois aimeraient avancer rapidement dans le dossier du T1. Deila est sous contrat à New York jusqu’en juin 2023. Enfin, Will Still, qui s’est vu proposer les U23, attend de connaître l’identité du T1 pour décider de rester ou non. (K.S.)