«On ne s’est pas battu contre l’Union mais contre Brighton»: les Bruxellois n’ont pas apprécié la sortie de Verhaeghe

Les propos de Bart Verhaeghe stigmatisant le soutien de Brighton à l’Union étaient déjà arrivés aux oreilles unionistes, en soirée. Et ils n’ont pas été appréciés.

Stéphane Lecaillon
 Face aux propos de Bart Verhaeghe, Felice Mazzù a joué la carte de l’humour.
Face aux propos de Bart Verhaeghe, Felice Mazzù a joué la carte de l’humour. ©BELGA

"Ce n’est pas l’Union qui était face à nous, mais Brighton. C’est une autre histoire. Je suis actif dans le football en tant que l’homme d’affaires et je vois les choses différemment. C’est un club qui possède plus de moyens que nous et qui utilise l’Union dans un but précis", a lancé le président du Club de Bruges au micro d’Eleven Sports.

Des propos qui ont fait réagir les Unionistes en soirée, après leur victoire contre Anderlecht .

"Nous avons le deuxième plus petit budget de D1a et on a accompli quelque chose d’extraordinaire", a expliqué Philippe Bormans au micro d’Eleven TV. "C’est dommage que certains avancent des arguments qui n’ont rien à voir. Ce qu’on a réalisé est fantastique ."

Felice Mazzù, lui, a joué la carte de l’humour: "Tout le monde a le droit d’avoir son avis. Je suis très content d’être l’entraîneur du deuxième du championnat anglais."