Anderlecht: trois claques, ça suffit

Voici pourquoi Vincent Kompany devrait pouvoir se débarrasser de son traumatisme contre l’Union.

Yves Taildeman

Quatre défaites de suite contre l’Union? À Anderlecht, on n’ose pas l’imaginer. Vu son discours en conférence de presse après le 2-1 contre l’Antwerp, on a senti Vincent Kompany traumatisé par le 0 sur 9. Voici pourquoi, la quatrième fois pourrait être la bonne pour Anderlecht.