«Jouer le Mondial reste un rêve intact dans ma tête»

Ryota Morioka a effectué un retour remarqué, dimanche contre Zulte Waregem. À 31 ans (depuis mardi), il nourrit encore de grandes ambitions pour la suite de sa carrière.

Interview Vincent Blouard
 Ryota Morioka retrouve du rythme à l’approche des playoffs, tout bénéfice pour Charleroi.
Ryota Morioka retrouve du rythme à l’approche des playoffs, tout bénéfice pour Charleroi. ©BELGA

Sammy Bossut n’a pas fait de cadeau à Ryota Morioka. Dimanche dernier, le gardien de Zulte Waregem a détourné deux envois que le Japonais a, un bref instant, imaginés au fond du but. Cela aurait ponctué de belle manière son retour dans le onze de base carolo, plus de deux mois après sa dernière titularisation, face à Seraing (2-0, le 4 février), écourtée par une blessure aux ischios. Alors, Morioka, qui a fêté ses 31 ans mardi, est bien décidé à s’offrir ses propres cadeaux. Avec l’aide de tout le Sporting: disputer l’Europe et faire partie de la sélection du Japon qui disputera la Coupe du monde au Qatar en novembre prochain.

Calendrier D1A