Jean-Louis Garcia (Seraing) avant le derby au Standard: "Un match fabuleux à jouer"

L'entraîneur sérésien veut mettre la quête du maintien de côté pour le derby au Standard, dimanche (21h). Cela permettra peut-être aux Sérésiens d'évoluer plus libérés... et d'avancer dans leur quête du maintien, justement.

Romain Izzard
Jean-Louis Garcia (Seraing) avant le derby au Standard: "Un match fabuleux à jouer"

Maintien. C'est le mot qui obsède les Sérésiens en cette fin de saison régulière. Jean-Louis Garcia a pourtant opté pour un discours sans ce mot-clé avant de se déplacer chez les voisins du Standard de Liège, dimanche (21h).

"Ce match est tellement particulier qu'il faut l'extraire du contexte du maintien, a lancé le Bordelais en conférence de presse, ce vendredi. C'est un match fabuleux à jouer, qui représente quelque chose d'extraordinaire pour Liège. Celui qui le banalise n'a rien compris. Seraing n'a jamais battu le Standard: si on le fait, on sera à jamais les premiers. C'est quelque chose d'extrêmement motivant, et je n'ai d'ailleurs pas eu besoin de me focaliser sur la motivation cette semaine à l'entraînement. Sclessin est un stade atypique, où il régnera, je l'espère, une belle atmosphère. Je veux que l'on sorte de là avec de la fierté et, au-delà du résultat, de la confiance à travers notre attitude et notre comportement."

"Jouer désinhibé"

Le Standard a obtenu son maintien mais n'est pas guéri pour autant. Les Rouches restent néanmoins sur un 4/6 encourageant. Au contraire des Sérésiens, qui restent sur 5 défaites et 6 matchs sans marquer. "Ils sont dans une meilleure période après une victoire dans un match à forte pression contre le Beerschot et une partie très costaude face à Charleroi, analyse Jean-Louis Garcia. Leur dynamique est positive, et ils se sont sortis de la zone dangereuse. Ils jouent sans pression, désinhibés. Et c'est ce vers quoi on doit aller. Il faut arrêter de penser aux conséquences de nos actions et de faire des calculs. C'est ce que j'avais vu contre Zulte, même si on a été naïfs. Il faut mettre de l'intensité, en restant cohérent sur le plan collectif. Le pire, ce serait de perdre en ayant le sentiment de ne pas avoir joué. Je leur dis: 'Lâchez-vous!' Si on est battu par plus fort, les regrets sont moindres."

Cachbach est suspendu pour cette rencontre. Jallow n'est pas encore prêt et Sanogo, qui était blessé de toute manière, est retourné momentanément en Côte d'Ivoire pour raisons personnelles. Heureusement, Sami Lahssaini est fit à 100%.

Calendrier D1A