Le Standard s’incline contre La Gantoise (0-1) réduite à dix pendant 45 minutes

La déception peut être énorme au Standard qui n’a pas su profiter face à Gand de sa supériorité numérique avant de s’incliner en fin de match sur une boulette d’Arnaud Bodart. Les Rouches sont bloqués à deux victoires à domicile cette saison.

Luka Elsner attendait une réaction de son équipe après le revers à Ostende, il l’a vue ce dimanche. En tout cas dans l’était d’esprit. Puisque dans les faits, c’est une nouvelle défaite pour les Rouches malgré 45 minutes de supériorité numérique mal négociées.

Dans un nouveau système en 3-5-2 précipité par les absences conjuguées de Laifis, Amallah et Emond, le Standard s’est surtout démené face à Gand sans toutefois parvenir à se montrer tranchant offensivement. Avant de craquer en toute fin de match. On refait le fil de la rencontre.

1.Au son des pétards

Pas de supporters, pas d’ambiance? C’est mal connaître les supporters des Rouches qui s’étaient massés en nombre à l’extérieur de Sclessin vidé de ses supporters en raison du huis clos pour faire entendre leur voix et exploser quelques pétards entendus durant le début de la rencontre.

2.Tissoudali ouvre le score…

Dans une première mi-temps globalement assez pauvre, les Gantois se sont créé les meilleures possibilités. A la 24e minute, Tissoudali ouvrait le score d’une frappe qui passait entre les jambes de Bodart sur un centre de Castro-Montes mais le VAR annulait ce but pour un hors-jeu de Depoitre au départ de l’action. Chaude mais fausse alerte pour les Rouches qui n’étaient pas au bout de leur surprise.

3.Le Standard généreux mais maladroit

On n’a pas pu reprocher grand-chose aux Rouches dans cette partie au niveau de l’engagement après la déroute subie à la côte le week-end dernier. Le duo d’attaque Dragus-Tapsoba, qui n’a pas compté ses efforts, alertait Roef sans se montrer toutefois assez précis dans le dernier geste face à la deuxième meilleure défense du championnat. A la 38e, Raskin obtenait un bon ballon dans le rectangle mais sa lourde frappe était contrée par Ngadeu. Dans la foulée, la tête de Tapsoba passait de peu à côté.

4.La VAR exclut Odjidja

Le fait marquant de la première mi-temps aura été l’exclusion de Vadis juste avant le retour aux vestiaires. Vadis écrasait la cheville de Tapsoba de manière involontaire et s’excusait immédiatement. Si l’arbitre n’intervenait pas dans un premier temps, le VAR après visionnage estimait que ce contact valait la carte rouge et poussait M. Lardot à exclure le capitaine gantois. On pensait le Standard sur du velours.

🟥 | Vadis Odjidja est exclu suite à une intervention du VAR ! 🧐 #STAGNT pic.twitter.com/r8dXpWndwp

— Eleven Sports (FR) (@ElevenSportsBEf) February 27, 2022

5.Gand ouvre le score à dix

Réduits à dix, les Gantois conservaient leur système à trois défenseurs et pensaient une nouvelle fois ouvrir le score… mais la VAR intervenait une nouvelle fois. Sur un coup-franc excentré sur la gauche. Kums trouve la tête de Depoitre (hors jeu) dévie la balle et pousse Bodart à repousser dans les pieds de Torunarigha, qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Le Standard a eu chaud.

6.Faute de main de Sissako?

Le Standard s’incline contre La Gantoise (0-1) réduite à dix pendant 45 minutes
©Photo News

Sur un nouveau coup-franc de Kums, Ngadeu met sa tête et oblige Bodart à sortir un superbe arrêt. Le ballon revient dans les pieds de Depoitre qui tente de le pousser au fond. Sissako sauve la balle sur la ligne, mais semble la toucher du bras. La VAR décide en tout cas de ne pas intervenir alors que les Gantois réclamaient le pénalty.

7.Le Standard craque en fin de match

Sauvé à deux reprises par la VAR, les Rouches ont fini le match de la pire des manières: en craquant. Le malheureux Arnaud Bodart se loupait sur une frappe de Hjulsager, laissant la balle filer entre ses gants jusqu’à… Tissoudali bien placé qui n’avait plus qu’à la pousser au fond (88e, 0-1). Pas question de hors-jeu, cette fois.

 Tissoudali exulte. Il vient d’offrir trois points précieux à Gand.
Tissoudali exulte. Il vient d’offrir trois points précieux à Gand. ©BELGA

Le Standard ne reviendra pas malgré les six minutes d’arrêt de jeu et la volonté d’aller de l’avant (via des longs ballons). Les Rouches s’enlisent encore un peu plus dans la crise avec une troisième défaite consécutive en championnat.

Revivez Standard-Gand en direct commenté dès 18h30: