Le meilleur moment d'Union-Eupen (0-0) a peut-être eu lieu après le match...

Très en vue ce samedi, le médian de l’Union et ex-Panda Lazare Amani n’a pas oublié ses équipiers d’Eupen et de Football Dreams.

D.L.
Le meilleur moment d'Union-Eupen (0-0) a peut-être eu lieu après le match...
Lazare Amani et Ignace N’Dri ne regardent plus dans la même direction, mais ils étaient tout de même heureux de se retrouver samedi soir. ©- Eda D.L.

Il sentait bon les retrouvailles, cet Union-Eupen de samedi après-midi (0-0). Dès le coup de sifflet final, l’ex-Eupenois aujourd’hui à l’USG Lazare Amani s’est dirigé vers ses anciens équipiers. Et, en particulier, vers ceux qu’il a côtoyés pendant plusieurs années au Sénégal, dans les installations du projet Aspire Football Dreams. Le médian, qui a quitté le Kehrweg fin janvier 2020 pour Charleroi (puis Estoril au Portugal et l’Union), s’est notamment entretenu avec son compatriote ivoirien Ignace N’Dri, offensif de l’AS.

"Ça fait plaisir de se croiser: de voir des visages familiers dans ce championnat belge" dixit Lazare, 23 ans, et désormais un peu moins timide. "Voir Eupen, ça me rappelle de bons souvenirs: mes débuts dans le football professionnel (2016) mais aussi le maintien acquis lors du dernier match (NDLR: contre Mouscron, avec le triplé miraculeux de Toyokawa en 2018)."

Avec 23 apparitions en Pro League et 844 minutes en jaune et bleu cette saison, Jean-Thierry Lazare Amani, (de son nom complet) fait sa place dans l'équipe de Felice Mazzù. "Aller chercher le titre, c'est notre rêve. On donne tout jusqu'au bout et on espère qu'on sera récompensés. De mon côté, je pense que c'était vraiment un bon choix de venir ici."

S'il évoquait ce duel face aux Pandas "comme un match spécial", Lazare regrettait le 0-0 final. "On a l'habitude de tomber sur ce genre de scénario: pareil contre Louvain ou Saint-Trond… Et c'est compliqué si tu ne marques pas vite. On visait la victoire qui aurait officialisé notre participation aux play-off 1. Mais on n'a pas su l'emporter. Eupen a su rester en bloc. Je leur souhaite de se sauver, même si la D1A reste compliquée. "

Lazare inspire N’Dri

De son côté, l'Eupenois Ignace N'Dri est monté à la 73e . "Pour nous, c'est un bon point qui permet d'avancer" affirmait l'Ivoirien après avoir pris la pose aux côtés de Lazare Amani. "Ce n'était pas facile de rentrer dans ce contexte. Mais il faut être prêt et concentré directement."

Moins souvent titulaire ces dernières semaines avec l’Alliance, N’Dri prenait son ami "JTL" Amani en exemple.

"On se connaît depuis l’académie au Sénégal, puis nos années à Eupen. On a gardé de bons liens et je suis content de le voir en tête avec l’Union. Et l’affronter, c’était spécial. Son parcours prouve qu’il faut savoir faire preuve de patience et de travail dans le football. Parfois, on passe par des moments plus compliqués, mais si tu travailles, tu es récompensé!"