Tenu en échec à Louvain, Anderlecht reste au pied au podium (0-0)

Malgré de nombreuses occasions, les troupes de Vincent Kompany sont restées muettes ce samedi soir et passent à côté d’une potentielle bonne opération.

LA RÉDACTION
Tenu en échec à Louvain, Anderlecht reste au pied au podium (0-0)
©BELGA

1.Hendrik Van Crombrugge sauve les meubles

Décisif, voilà comment on pourrait définir Hendrik Van Crombrugge lors de ces cinq premières minutes à Louvain. Il a fallu à peine plus de deux minutes au gardien des Mauves pour effectuer une première parade devant Maertens, qui se présentait seule devant lui, avant qu'il ne sorte encore un arrêt de grande classe sur une tête d'Ozkacar. Anderlecht est passé près de la correctionnelle!

2.Réplique cinglante des Mauves: Gomez trouve le poteau

Alors que les Louvanistes s’étaient montrés les plus dangereux en se créant deux superbes occasions en l’espace de cinq minutes, c’est bel et bien Anderlecht qui manque d’ouvrir le score. Sur une frappe tendue de Gomez, Runarsson, du bout des doigts, dévie le cuir… sur son montant. Ce match est parti à du cent à l’heure!

3.Rencontre interrompue durant près de 25 minutes

Peu après le quart d’heure, alors que le rythme est quelque peu redescendu, les 22 acteurs sont coupés dans leur élan. En effet, Monsieur Lambrecths interrompt la partie suite à un incident dans la tribune derrière Hendrik van Crombrugge. Selon les premières informations, un supporter a fait un malaise et est en train d’être réanimé. Après dix minutes d’interruption, l’arbitre décide de faire rentrer les deux équipes aux vestiaires en attendant des nouvelles, qu’on espère positives, quant à l’état de santé de ce supporter. Et ce n’est que peu avant 21h30, soit après 25 minutes d’arrêt, que la partie reprend alors que le supporter est emmené à l’hôpital.

4.Fausse joie pour Verschaeren

Mieux en jambes après cette interruption, les Mauves se montrent de plus en plus pressants devant le but de Runarsson au fil des minutes. Verschaeren, au bon endroit après un arrêt du portier louvaniste, pense même mettre les siens aux commandes à la septième des quinze minutes d’arrêts de jeu. Mais sa joie est de courte durée puisqu’il est très rapidement, et logiquement, signalé hors-jeu. Le score est donc toujours nul et vierge à la pause.

5.Des occasions… mais toujours pas de but

Pas refroidies par la pause d’un quart d’heure, les deux formations entament le second acte comme elles avaient débuté le premier, soit sur un rythme très élevé. Maertens, d’un côté, et Zirkzee, de l’autre, s’essayent à la frappe, mais ne trouvent pas le cadre, alors que Van Crombrugge, encore lui, s’interpose sur un envoi de De Norre. En tout cas, le match est plaisant, il ne manque que les buts. Et alors qu’on pense que Kouamé va enfin mettre Anderlecht aux commandes, il envoie le ballon trois mètres au-dessus alors qu’il n’avait plus qu’à conclure. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

6.Anderlecht termine la rencontre à dix

Malgré les différents changements effectués par Vincent Kompany, Anderlecht n’est décidément pas en réussite ce samedi soir et la conclusion fait toujours défaut, provoquant quelques frustrations dans le camp des Bruxellois. Murillo, pour un second avertissement, et Kompany, en colère après cette action, sont même exclus juste avant le début des arrêts de jeu.

7. Anderlecht reste en dehors du Top 3

La rencontre se termine donc sur un 0-0, malgré les dernières opportunités de part et d’autre. Anderlecht ne profite donc pas du partage de Malines en début de soirée pour accroître son avance. sur la cinquième place et reste au pied du podium provisoire, derrière Bruges et l’Antwerp, qui s’affrontent ce dimanche après-midi.