Still : "J’espère que ce sera un déclic"

La joie était intense mais contenue dans le chef d’Edward Still, conscient que "cela aurait pu se terminer autrement".

V.B.

Le T1 sambrien avait même du mal à trouver les mots après ce match difficile à analyser, à chaud. "Un match plein d'encombres. On commençait sans trois cadres (NdlR : Van Cleemput, Morioka et Gholizadeh) et on a ensuite perdu deux titulaires sur blessure. Cela a été compliqué à gérer et on est très déçu de la manière dont on a encaissé nos deux buts. Par contre, on savait qu'offensivement, on allait ennuyer le Beerschot avec nos deux attaquants."

Calendrier D1A