Anderlecht se fait peur mais s’impose sur fond de polémique

Le RSCA s’est difficilement imposé (1-2) alors qu’ils avaient tout en main en première mi-temps.

La Rédaction de L'Avenir
Anderlecht se fait peur mais s’impose sur fond de polémique
©BELGA

Après un mois de janvier très décevant, Anderlecht montre en février qu’ils sont bien de retour au premier plan. Les hommes de Vincent Kompany se sont imposés sur un écart très faible, alors qu’ils ont eu de multiples occasions de vivre une rencontre paisible.

Grâce à cette logique victoire, marquée néanmoins par une nouvelle abération du Var sur le premier but mauve, les Mauves rejoignent le Club de Bruges à la troisième place du classement général avec quarante-huit unités. Zulte Waregem reste bloqué en seizième position avec vingt-six unités.

La rencontre

Anderlecht a décidé de démarrer fort la rencontre. Yari Verschaeren, qui fête déjà son centième match avec les Mauves, trouve Kouamé dans le rectangle. Isolé, l’avant anderlechtois rate toutefois son contrôle. Mieux en place tactiquement, les hommes de Kompany se montrent dangereux durant les dix premières minutes de la rencontre sans toutefois réussir à se libérer au marquoir.

Bossut… et le VAR offrent un but à Anderlecht

Décision spéciale du VAR numéro 25860. Sur corner, Bossut se troue complètement et laisse une offrande à Kouamé qui ne se fait pas prier. Sauf que sur la phase, Verschaeren semble gêné. Problème, sur les images, le petit génie belge semble légèrement hors-jeu. Après plus de cinq minutes d’attente, le VAR n’intervient pas car il est impossible de tirer la moindre ligne. Encore une décision surprenante qui laisse pantois les supporters du football et discrédite le VAR en Belgique.

Les Mauves sont meilleurs et assoment Zulte quelques minutes plus tard. Rafaelov, isolé, fait tourner en bourrique un Derijk pantois et place le ballon dans le petit filet de Bossut (0-2). Les Flandriens sont inexistants et laissent la rencontre à de superbes mauves parfaitement en place.

Anderlecht s’endort et se fait punir

Alors que les Mauves se promènent en seconde mi-temps, Zulte Waregem réagit. Dompé, monté à la mi-temps, fait parler sa vitesse et justesse technique et envoie un caviar sur la tête de l’immense Gano qui fusille Van Combrugge. Les Flandriens relancent l’intérêt d’une rencontre pourtant acquise par les Mauves. Et le gaspillage continue côté bruxellois. Zirkzee, seul à l’entrée du petit rectangle, canonne au-dessus du goal de manière inexplicable et oublie de tuer le match.

En fin de rencontre, Bossut rattrape à moitié son énorme bourde sur une frappe à bout portant de Raman qu’il dévie sur son propre poteau.