La victoire de l’Union Saint-Gilloise fêtée par son fan-club fossois: "On joue en champions" (vidéo)

À Fosses-la-Ville, on est supporter de l’Union Saint-Gilloise. C’est un ancien joueur de l’USG qui a lancé l’idée de ce nouveau fan-club. On a suivi avec eux la victoire des jaunes et bleus contre l’Antwerp.

Jacques Duchateau

La taverne des Chanoines, un minuscule bistrot dans une des plus petites ruelles de la cité des Chinels, la rue Thée Dinant. On pousse la porte et de suite on se sent bien dans ce café d’un autre temps.

Quelques tables, le patron, Francis, qui nous accueille de son large sourire. Ici on sert de la Bavik et, c’est certain, la pompe à bière va pistonner toute la soirée.

Samedi soir, jour de match. La tête d’affiche oppose le leader de la compétition au deuxième: l’Union Saint-Gilloise joue à l’Antwerp. Un match de costauds qui sera suivi ici avec beaucoup d’attention.

 Eddy Geeraerts, l’ancien joueur de l’Union Saint-Gilloise qui a créé le fan-club de l’USG à Fosses-la-Ville.
Eddy Geeraerts, l’ancien joueur de l’Union Saint-Gilloise qui a créé le fan-club de l’USG à Fosses-la-Ville. ©© Jacques Duchateau

Il faut dire qu’un "enfant" de Fosses est un ancien joueur de l’USG: Eddy Geeraerts. C’est lui qui a fondé il y a quelques mois ce nouveau groupe de supporters du petit club de la capitale.

"J'ai joué à l'Union dans les années 70, en première division. C'était l'époque de Guy Thijs" précise-t-il fièrement.

L'écharpe jaune et bleue posée sur les épaules, il ne ratera pas une seconde du match, assis juste sous l'écran de télévision accroché au mur. "J'espère qu'ils seront champions, ils le méritent".

 Sim et Francis ont suivi le match depuis le bar. Au mur, une photo des années 70 où l’on voit l’équipe des juniors provinciaux de l’USG, avec Eddy Geeraerts au premier rang.
Sim et Francis ont suivi le match depuis le bar. Au mur, une photo des années 70 où l’on voit l’équipe des juniors provinciaux de l’USG, avec Eddy Geeraerts au premier rang. ©© Jacques Duchateau

«Francis, tu remettras une rafale?»

Le match commence. Pas vraiment de round d’observation. Dès l’entame, les Unionistes bousculent leurs adversaires.

"C'est le Brésil" s'écrie un costaud dans une veste de motard orange. Pas vraiment les couleurs du jour.

Au bar, un sosie de Sim, en plus grand, a lui aussi son écharpe, mais c’est celle de l’Entente de la Molignée. Pas grave, les couleurs sont les bonnes.

On atteint la mi-temps sur le score de 0-0. "Clean sheet, le gardien est binauche." Du côté du bar, la bière coule à flots. "Francis tu remettras une rafale?"

 Les supporters de l’Union Saint Gilloise sont comme chez eux à la taverne des Chanoines.
Les supporters de l’Union Saint Gilloise sont comme chez eux à la taverne des Chanoines. ©© Jacques Duchateau

Eddy est un peu nerveux, mais reste confiant. "Ça joue au football." Encore bien… Deuxième mi-temps, le tempo s'élève, l'ambiance aussi. "On a 11 lions sur le terrain". Cinquantième minute, c'est la délivrance, Deniz Undav inscrit le premier but de la soirée. "Francis, tu remets une drache?"

 Deniz Undav inscrit le premier but de la soirée.
Deniz Undav inscrit le premier but de la soirée. ©© Jacques Duchateau

Quelques nouveaux venus sont venus garnir les tables du petit bistrot fossois. Tous supporters de l’USG, évidemment. Ils seront ravis quand à la 77e minute, Deniz Undav, encore lui, double la marque. 0-2, on sent bien que l’Antwerp ne reviendra plus.

Fin du match. Francis, qui a encore remis une rafale, repasse avec des chopes. La nuit sera longue et la victoire arrosée à la taverne des Chanoines…

 La nuit sera longue à la taverne des Chanoines.
La nuit sera longue à la taverne des Chanoines. ©© Jacques Duchateau

Calendrier D1A