L’Union s’impose lors du derby face à Anderlecht et poursuit son épopée (1-0)

L’Union Saint-Gilloise s’est imposé sur le plus petit des écarts lors du derby de Bruxelles. Les hommes de Mazzù se sont montrés solides et continuent de faire sensation au sein du championnat.

François Linden
L’Union s’impose lors du derby face à Anderlecht et poursuit son épopée (1-0)
L’Union continue sa cavale en tête du classement et compte provisoirement 12 points d’avance sur le Club de Bruges. ©Photo News

Ce derby bruxellois pourrait bien être un tournant de la phase classique. Si le match contre Bruges avait finalement accouché d’un nul (0-0) qui ne changeait pas grand-chose au classement, l’Union avait cette fois l’occasion de repousser Anderlecht à 15 unités, tout en mettant la pression sur Bruges, qui affronte Courtrai ce soir. À l’inverse, les Mauves pouvaient se relancer dans la course au titre et mettre un coup d’arrêt aux belles performances saint-gilloises.

Lors de la première journée de championnat, l’Union s’était imposée au Lotto Park (1-3). C’est le premier derby au Stade Joseph Marien en championnat depuis la saison 1972-1973.

 L’ambiance était présente au Stade Joseph Marien pour le retour des supporters.
L’ambiance était présente au Stade Joseph Marien pour le retour des supporters. ©Photo News

Nielsen ouvre le score, Anderlecht s’installe peu à peu

C'est dans une superbe ambiance que le derby bruxellois est lancé. Les premières minutes sont équilibrées et intenses. À la 10e minute, Olsson concède une faute évitable sur le côté gauche anderlechtois. Plutôt que de centrer dans le rectangle ou de tenter sa chance, Teuma, le capitaine des Apaches, adresse une passe latérale en direction de Casper Nielsen. Le Danois, isolé devant le rectangle, frappe puissamment à la réception du ballon. Le tir est dévié par Olsson et trompe Van Crombrugge (1-0). L'Union lance le derby sur sa première frappe cadrée. Comme face à Genk la semaine passée, Nielsen a fait parler sa qualité de frappe et inscrit son cinquième but de la saison.

 Casper Nielsen ouvre le score suite à une belle combinaison sur coup-franc.
Casper Nielsen ouvre le score suite à une belle combinaison sur coup-franc. ©Photo News

L’Union délivre beaucoup d’engagement dans cette première période. L’ensemble du onze unioniste ne lésine pas sur les retours défensifs. La charnière défensive ne commet pas d’erreur malgré la pression mise par le Sporting.

À défaut de mettre l’Union en réelle difficulté. Anderlecht s’installe peu à peu dans la moitié de terrain adverse. À la 22e minute, Cullen adresse une superbe passe à Zirkzee qui s’infiltre sur le côté droit. L’attaquant frappe, mais Moris stoppe le ballon d’un superbe réflexe du pied. Quelques minutes plus tard,Refaelov feinte pour laisser passer un ballon de Gomèz dans les pieds de Zirkzee. Le Néerlandais, seul face au but, tente une frappe trop axiale, et le ballon est facilement capté par Moris. Peu avant la mi-temps, c’est Sergio Gomèz qui loupe un coup-franc pourtant bien placé sur le côté droit des Mauves.

À la mi-temps, le score est en faveur de l’Union. La première période a été pauvre en occasions, mais riche en intensité. Les Apaches ont su concrétiser leur seule véritable opportunité du premier acte. Si les hommes de Mazzù ont impressionné par leur solidité, ils ont toutefois peiné dans les reconversions offensives. De plus en plus de déchets étaient présents dans le jeu de l’Union au fil de la rencontre. Anderlecht en a profité pour s’installer dans le match, mais a gâché ses quelques opportunités.

Les gardiens se mettent en évidence en seconde période

Les occasions se multiplient dès le début de la seconde période. À la 51e minute, Hoedt effectue un bon tacle pour couper une passe en profondeur vers Vanzeir. Le ballon revient toutefois dans les pieds de Nieuwkoop, qui frappe puissamment. Le tir est vicieux, mais Van Crombrugge se montre attentif. 3 minutes plus tard, les Mauves obtiennent un bon coup-franc sur leur côté droit. Sergio Gomèz envoie un superbe enroulé du pied gauche vers la lucarne, mais Anthony Moris dévie superbement ce ballon en corner.

Alors qu'Anderlecht faisait le forcing depuis le retour des vestiaires, l'Union se reprend le contrôle de la rencontre et remet le pied sur le ballon. Les Apaches s'imposent dans de nombreux duels et se rapprochent du but anderlechtois. À la suite d'un corner à la 69e minute, Lazare envoie un centre au second poteau. Vanzeir surgit et adresse une tête puissante, mais Hendrik Van Crombrugge dévie le ballon sur sa barre transversale. Superbe arrêt de la part du portier, qui maintient les Mauves dans le match.

Une dizaine de minutes plus tard, le gardien du Sporting se met une nouvelle fois en évidence. Teuma centre d’un extérieur du pied vers Undav. L’attaquant allemand reprend de volée ce ballon, mais Van Crombrugge sauve une nouvelle fois son équipe. Le Sporting concède des occasions en cette fin de match et perd de nombreux duels. De son côté, l’Union est survolté et se dirige vers un nouveau succès.

 Hendrik Van Crombrugge, décisif sur cette occasion de Dante Vanzeir.
Hendrik Van Crombrugge, décisif sur cette occasion de Dante Vanzeir. ©Photo News

Au coup de sifflet final, l’euphorie s’empare du Stade Joseph Marien. L’Union remporte pour la deuxième fois de la saison le derby de Bruxelles et continue sa superbe épopée au sein du championnat. Les Apaches se sont montrés pragmatiques en première période avant de prendre le dessus lors du second acte. Un mélange d’engagement et de réussite qui a fait plus d’une fois le succès de l’Union cette saison. Anderlecht, bien que dominant à certains moments, a fini par être asphyxié et ne s’est pas créé suffisamment d’occasions pour inverser le résultat. Lazare et Nielsen se sont montrés particulièrement impressionnant dans l’entrejeu de l’Union, et Moris a su sauver les siens au bon moment sur la coup-franc de Gomèz.

Les hommes de Mazzù prennent provisoirement 12 points d’avance sur le Club de Bruges. Pour Anderlecht, c’est une seconde défaite consécutive après celle face au Cercle en semaine. Les Mauves restent dans le top 4, mais voit leur avance diminuer: ils ne comptent plus que deux points d’avance sur le Sporting Charleroi.

LES COMPOS:

LE DIRECT: