Felice Mazzù se méfie des Mauves : "Anderlecht est différent qu'à l'aller"

Lors de la première journée de championnat, les Unionistes avaient pris les trois points.

Interview > François Garitte
Felice Mazzù se méfie des Mauves : "Anderlecht est différent qu'à l'aller"
Après la victoire contre Genk et le nul à Bruges, l’Union de Mazzù s’attaque à Anderlecht ©BELGA

Les joueurs de l’Union n’ont pas eu le temps de respirer. Après le nul accroché à Bruges, tous les regards se sont rapidement dirigés vers le derby de ce dimanche. Un match qui pourrait permettre aux hommes de Felice Mazzù de compter, en cas de victoire, quinze points d’avance sur leurs adversaires…

Felice, quelles sont les grandes forces de cette équipe d’Anderlecht?

Les Mauve et Blanc ont un système pas évident avec ce fameux carré dans l’axe. Refaelov et Raman sont en mouvement perpétuel. Zirkzee a de grandes qualités et Gomez est l’Anderlechtois qui amène du danger de l’arrière avec ses sorties défensives. Van Crombrugge fait partie, avec Moris et Mignolet, des trois meilleurs gardiens de Begique. C’est une équipe qualitative avec de nombreux profils différents qui se complètent.

Peut-on dire qu’il y a une évolution dans les deux camps depuis le match aller?

Oui, Anderlecht est différent du match aller. Hormis la défaite contre le Cercle, les Mauves restaient sur une série de résultats impressionnante, en y ajoutant la manière. Les joueurs ont trouvé les connexions dans leur système et ils ont aussi la deuxième meilleure attaque du pays, ce qui montre qu’ils marquent facilement. De notre côté, nous avons beaucoup progressé en terme de maturité. Nous l’avons vu jeudi soir au Club Bruges. Les joueurs ne doutent jamais et ont envie chaque semaine de faire mieux que le match précédent.

Que représente ce derby bruxellois à vos yeux?

Cela doit représenter beaucoup de choses pour le club à partir du moment où il est joué dans la sportivité. J’ai horreur des derbies qui se jouent dans l’agressivité, dans la haine et dans la bagarre et je suis persuadé que cela se passera bien dimanche. Il y a un complément d’âme qui se rajoute quand on joue des derbys et nous espérons gagner car nous savons que c’est important pour nous supporters.