Rapidement réduit à 10, Anderlecht battu par le Cercle qui poursuit sa remontée

Réduits à dix après 25 minutes de jeu, les Mauves se sont fait surprendre par de bons brugeois qui enchaînent une nouvelle victoire.

Rapidement réduit à 10, Anderlecht battu par le Cercle qui poursuit sa remontée
©Photo News

Dans la rencontre des deux équipes les plus en forme du championnat, avec l’Union évidemment, le Cercle de Bruges s’est logiquement imposé au Parc Astrid. Réduits à dix après l’exclusion de Hoedt, les Mauves n’ont jamais su mettre le Cercle en difficulté et loupent donc l’occasion de devenir deuxième du championnat.

Grâce à cette victoire et un bilan impressionnant de 21/24 depuis l’arrivée de Dominik Thalhammer, le Cercle de Bruges remonte à la septième place au classement général.

La rencontre

Dans un match aux allures de piège, les troupes de Vincent Kompany démarrent bien la rencontre. Bien en place, les Mauves dominent la rencontre.

La première belle occasion de cette partie est bruxelloise. Sur un caviar de l’ancien soulier d’or Rafaelov, Didillon se troue et permet à Hoedt d’être esseulé au petit rectangle. Sa reprise de la tête passe toutefois inexplicablement au-dessus des cages brugeoises.

Anderlecht réduit à dix

Sur un contre brugeois,Hoedt est coupable de la faute en tant que dernier homme. D'abord jauni par Wesli De Cremer, le défenseur mauve se voit rattraper par le Var et est sévèrement exclu. Anderlecht est réduit à dix pour une grosse heure de jeu.

Logiquement, les Mauves sont acculés en cette fin de première mi-temps. Matondo, dans tous les bons coups, fait mal à la défense bruxelloise sans pour autant se créer la moindre grande occasion.

En deuxième mi-temps, c’est bien simple, il ne se passe… rien. Anderlecht, logiquement dominé en infériorité numérique, protège avant tout le score dans ses cinquante mètres tandis que le Cercle tente de faire la différence sur de longs ballons, sans le moindre succès.

Magnifique but de Matondo

Alors qu’on s’enlise vers un nul blanc, Matondo sort de sa coquille. À 25 mètres des buts de Van Combrugge, l’avant brugeois envoie un obus dans le petit filet mauve, qui laisse pantois son gardien (68e). Une minute plus tard, Rafaelov a l’occasion d’égaliser mais sa frappe passe à côté. Le match s’emballe. Sur coup-franc, Kanouté glisse la balle en force en dessous du mur mauve mais Van Cambrugge est sur la trajectoire du cuir.

Résignés à cinq minutes de la fin, les Anderlechtois vont se faire surprendre dans le dos de la défense. Kanoute, à la récupération d’une frappe sur le poteau d’un Matondo décidément intenable, envoie une frappe dans le but vide des Mauves. Le Cercle s’impose et enchaine un 21/24 depuis l’arrivée de Dominik Thalhammer.