Le Standard renoue avec la victoire à Eupen

Les Rouches ont souffert face à Eupen mais s’imposent et renouent à la victoire.

Romain Helas
Le Standard renoue avec la victoire à Eupen
©BELGA

Le Standard s’est imposé face à Eupen dans un derby wallon pauvre en occasion. Sans être beaux, les Rouches ont assuré l’essentiel en renouant avec la victoire face à des Germanophones qui ne se seront au final pas créés la moindre grosse occasion. Grâce à cette victoire, les Liégeois dépassent au classement leur adversaire du jour et montent à la onzième place au classement général à cinq points du Top 8.

La rencontre

Les deux équipes s’observent longuement, aucune n’osant réellement prendre de risque. Il faut d’ailleurs attendre vingt minutes de jeu pour voir la première occasion de la partie. Et quelle occasion! Sur une passe en retrait ratée de la défense eupenoise, l’inévitable Renaud Emond se retrouve en face-à-face avec Narudeen. Sa frappe lourde termine cependant sur la latte du portier eupenois. Grosse frayeur du côté des Germanophones. Les actions construites ne sont pas légion dans cette première demi-heure, les deux équipes se contentant de jouer sur l’erreur de l’autre, comme le montre cette nouvelle frappe de Emond sur une interception de Cafaro, celle-ci finissant au-dessus des cages eupenoises.

Pour les hommes de Stefan Kraemer, pas grand-chose à se mettre sous la dent si ce n’est la possession du ballon. Peeters, approché cet été par… le Standard, se retrouve isolé et tente sa chance aux vingt-cinq mètres. La frappe termine au pied du poteau de Bodart.

Dans une des premières mi-temps les plus longues à regarder de cette saison, N’Dri réchauffe Bodart d’une frappe au ras du poteau, mais le capitaine des Rouches dévie la sphère en corner.

Emond, toujours lui

Sur un corner de Cafaro, le ballon traîne dans le petit rectangle eupenois. Tout profit pour l’inévitable Emond, qui tel un vrai renard des surfaces, envoie un tir qui termine sa course au fond des filets. Comme au match aller, le Standard prend l’avance dans les dernières secondes de la première mi-temps.

La seconde mi-temps est du même acabit. Le Standard contrôle la rencontre sans qu’il y ait la moindre occasion. À vingt minutes du terme, Prevljak, monté au jeu peu avant, se créer une belle chance d’égaliser en recevant un ballon au point de penalty mais sa frappe est bloquée miraculeusement par la défense liégeoise. Depuis la montée de l’attaquant eupenois, la rencontre a évolué dans le sens d’Eupen qui se montre dangereux dans le rectangle rouche.

Dans le temps additionnel, Dragus, qui a remplacé Emond, tue le match sur un caviar de Carcela. À la limite du hors-jeu, le Roumain trompe le portier eupenois et permet aux Rouches de prendre trois précieuses unités.