Toujours pas de victoire en 2022 pour Charleroi, La Gantoise accrochée par Ostende

Après trois rencontres consécutives sans marquer, le Sporting de Charleroi a retrouvé le chemin des filets et partagé l’enjeu 1-1 avec Courtrai mardi soir pour le compte de la 24e journée de Jupiler Pro League.

Toujours pas de victoire en 2022 pour Charleroi, La Gantoise accrochée par Ostende

La première tentative de la rencontre était pour Charleroi par l’entremise de Vakoun Bayo, son nouveau transfuge offensif. Le joueur prêté par La Gantoise tentait sa chance à l’entrée du rectangle et trouvait les gants du gardien courtraisien, Marko Ilic.

Peu de temps après, Lucas Rougeaux coupait de la tête un corner donné au premier poteau par Abdelhak Kadri. Le défenseur portait son équipe aux commandes avant le premier quart d’heure et inscrivait son tout premier but sous le maillot courtraisien (14e, 0-1).

Charleroi réagissait immédiatement via une frappe appuyée d’Anass Zaroury bien écartée par Marko Ilic (15e). Six minutes plus tard, Vakoun Bayo ouvrait son compteur pour les hommes d’Edward Still. Il était à la conclusion d’un beau mouvement carolo où Kayembe se jouait de plusieurs défenseurs avant de servir l’Ivoirien à la hauteur du point de pénalty. La reprise du nouvel attaquant des Zèbres ne laissait aucune chance au portier de Courtrai (21e, 1-1).

Charleroi entamait la seconde période tambour battant avec des possibilités pour Jules Van Cleemput (47e) et Anass Zaroury (52e), mais sans danger pour Ilic. Joris Kayembe du plat du pied droit à la 57e minute n’avait pas plus de succès en envoyant sa tentative un bon mètre à côté.

Bien lancé dans le dos de la défense, Ryota Morioka butait sur le portier des Kerels, qui plongeait promptement dans ses pieds pour contrer le ballon (68e). Dans la foulée de cette action, Adem Zorgane récupérait le ballon et tentait sa chance, à nouveau trop faiblement pour inquiéter le dernier rempart des Coutraisiens (69e).

Dix minutes après, Ken Nkuba débordait sur son flanc gauche et était fauché par Rougeaux. L’arbitre indiquait le point de penalty avant de se raviser et d’indiquer un coup franc à la limite du grand rectangle. À la suite de ce coup de pied arrêté, Van Cleemput surgissait et reprenait du plat du pied. Le ballon était cependant contré par un défenseur (80e). Bayo tentait une dernière fois sa chance dans les arrêts de jeu, mais manquait une nouvelle fois le cadre (90+2).

Les Carolos, qui n’ont plus gagné depuis le 19 décembre, enchaînent une quatrième rencontre sans victoire, contrairement aux Kerels qui enregistrent un sixième match sans défaite.

La Gantoise arrache un point contre Ostende (1-1)

Dans l’autre rencontre, Ostende, sur une série de deux défaites consécutives, ouvrait la marque très tôt lors de son déplacement à La Gantoise. Thierry Ambrose, bien servi par Robbie D’Haese, était au bon endroit pour donner l’avance aux Côtiers (8e, 0-1). Une avance que le KVO parvenait à maintenir jusqu’à 16 minutes du terme, moment choisi par Andrew Hjulsager pour rétablir l’égalité (74e, 1-1).

Au classement, La Gantoise (5e) et Charleroi (6e) sont à égalité avec 37 unités, à cinq longueurs de la quatrième place occupée par Anderlecht qui doit encore jouer mercredi. De son côté, Courtrai pointe au 7e rang, à trois points des Gantois et des Carolos. En bas de tableau, on retrouve Ostende à la 15e place avec 24 points, soit cinq unités d’avance sur la place de barragiste de Seraing.

Planifiée en semaine, la 24e journée de championnat se poursuivra mercredi avec quatre rencontres au programme: Zulte-Waregem – OHL et Eupen – Standard à 18h45, suivies de Seraing – Beerschot et Anderlecht – Cercle de Bruges à 21 heures.

Jeudi, le match au sommet entre le FC Bruges et l’Union Saint-Gilloise à 20h45 conclura cette 24e journée.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.