Le Standard songe sérieusement à stopper le prêt de Klauss, qui pourrait rejoindre Saint-Trond

Luka Elsner l’a dit : "Les transferts entrants seront conditionnés par les sorties". On sait que les dirigeants du Standard cherchent encore un back gauche (qui pourrait être Mitchell Dijks) et un ailier sur le même flanc. Mais la direction pourrait bien avoir à trouver un nouvel attaquant et ce, malgré le retour de Renaud Emond.

Le Standard songe sérieusement à stopper le prêt de Klauss, qui pourrait rejoindre Saint-Trond
Klauss dépité. ©Photo News
Kevin Sauvage

Selon nos informations, les décideurs principautaires, déçus par ses performances, étudient plus que sérieusement l’option d’arrêter le prêt de… Joao Klauss. Des contacts dans ce sens ont même déjà été établis avec Hoffenheim où le Brésilien est encore sous contrat jusqu’en juin 2023.

Mais pour que le club allemand soit d’accord pour mettre fin à la convention de prêt, assortie d’une option d’achat à 5 M€, il faut avant tout que le Standard trouve un nouveau port d’attache à l’attaquant qui a, jusqu’à présent, disputé 47 matchs pour le club liégeois (neuf buts et dix assists).

Le STVV suit aussi Muleka, Likonza s’en va

C’est pourquoi des contacts ont été noués avec… Saint-Trond qui lorgne sur Klauss depuis un certain moment. Les Canaris veulent trouver le remplaçant de Yuma Suzuki. C’est la raison pour laquelle ils se sont donc intéressés à Klauss mais aussi à Jackson Muleka. L’international congolais n’est en revanche pas convaincu par ce mouvement, lui qui pourrait également quitter Sclessin cet hiver sous la forme d’un prêt avec option d’achat qui pourrait tourner autour des 3,5 M€. L’étranger serait, dans ce cas, privilégié.

À cette heure, rien n’est encore fait mais Klauss pourrait bel et bien quitter les bords de Meuse d’ici le premier février ce qui engendrerait l’arrivée d’un nouvel attaquant à Sclessin.

Enfin, le Standard va également mettre fin au prêt du Congolais Glody Likonza arrivé l’été dernier (avec option d’achat à 1 M€) du TP Mazembe.