Le Standard et Bruges se quittent sur un match nul, les Rouches manquent l’immanquable dans les derniers instants (2-2)

Le Standard a partagé l’enjeu ce dimanche face au Club de Bruges. Dominés sur l’ensemble de la rencontre, les Liégeois ont toutefois mené par deux fois au score et ont été tout proches de s’imposer en toute fin de match.

François Linden
Le Standard et Bruges se quittent sur un match nul, les Rouches manquent l’immanquable dans les derniers instants (2-2)
©BELGA

Le Standard accueille le Club de Bruges à Sclessin dans le cadre de la 23e journée de championnat. Au classement général, 19 points séparent les Rouches, 14e, des Brugeois, 3e. Le Standard ne s’est plus incliné à domicile face au Club depuis le 22 janvier 2017, il y a 5 ans. Une semaine après le match nul obtenu dans la douleur face à Anderlecht, les Rouches ont à cœur de confirmer face à un gros poisson du championnat.

Au niveau des compositions, Luka Elsner doit composer avec de nombreuses absences. En dehors des joueurs partis à la CAN, plusieurs joueurs manquent à l’appel dans le milieu de terrain. Bokadi est suspendu, Cimirot souffre d’une blessure au mollet tandis que Van Damme est toujours positif au covid. Raskin et Pavlovic sont alignés dans l’entrejeu. Le jeune Calut fait sa première apparition de la saison au poste d’arrière gauche au détriment de Nkounkou.

Aucun joueur ne manque à l’appel côté brugeois. Schreuder a décidé de faire confiance à Dost à la pointe de l’attaque. Suspendu lors du dernier match face à Saint-Trond, Noa Lang fait son retour dans le onze. Le Néerlandais a toutefois montré quelques douleurs physiques lors de l’échauffement.

Bruges dominant mais approximatif défensivement

À la 7e minute de jeu, Noa Lang ouvre le score suite à une superbe combinaison des Blauw and Zwart, mais le VAR annule le but suite à une position de hors-jeu du Néerlandais.

Quelques minutes plus tard, le Standard parvient à profiter des larges espaces laissés par les Brugeois. Dragus lance Dønnum en profondeur pour une contre-attaque. Le Norvégien a un véritable boulevard sur son côté droit. Il temporise avant de servir un ballon parfait pour Mathieu Cafaro à l'entrée du rectangle. Le jeune Français ne se loupe pas et inscrit d'une frappe enroulée son premier but sous ses nouvelles couleurs (1-0, 9e).

Dans les minutes qui suivent, le Club s'installe peu à peu dans le match et tourne constamment autour du rectangle liégeois. À la 19e minute, Nsoki est complètement oublié sur corner, mais sa tête échoue sur le poteau de Bodart. Bien que dominés dans le jeu, les Rouches continuent d'exploiter les errances défensives brugeoises. Toujours sur le côté droit, Raskin est trouvé en profondeur par Dragus. Le jeune milieu est stoppé dans le rectangle par Hendry. Les Rouches réclament un pénalty, mais l'arbitre ne bronche pas. Le Club multiplie grandement les occasions, Bodart se montrant à chaque fois attentif. La défense liégeoise finit toutefois par craquer. Vanaken envoie un centre enroulé vers la tête de Bas Dost. L'attaquant Néerlandais, délaissé par la défense du Standard, égalise et récompense les nombreux efforts de son équipe (1-1, 40e). C'est le neuvième but de Dost cette saison en championnat.

Le Standard et Bruges se quittent sur un match nul, les Rouches manquent l’immanquable dans les derniers instants (2-2)
©BELGA

Au repos, le score est de un but partout. Le Club de Bruges a dominé la rencontre, imposant une réelle pression sur la défense des Rouches. Le Standard s’est mis en difficulté via de nombreux déchets techniques. Les Liégeois ont toutefois su se montrer pragmatiques en exploitant les errances défensives sur le flanc gauche de Bruges.

Le Standard souffre mais tient le coup

Dès le début de la seconde période, Raskin dézone sur le côté droit. Ne subissant aucun pressing brugeois, le jeune milieu a le temps d'adresser un centre parfait dans le rectangle. Renaud Emond devance Hendry et pousse le ballon du bout des pieds au fond des filets (2-1, 48e). Après le but de Cafaro, c'est encore une fois une recrue du mercato hivernal qui fait la différence. Trois frappes cadrées pour le Standard pour deux buts: les Rouches se montrent redoutablement efficaces.

Le Standard et Bruges se quittent sur un match nul, les Rouches manquent l’immanquable dans les derniers instants (2-2)
©Photo News

Le Club poursuit ses efforts pour faire flancher le Standard, mais la défense liégeoise se montre plus organisée qu'en première période. Les Brugeois finissent toutefois par égaliser. Sur une action extrêmement rapide avec 5 passes effectuées en un temps, Dost est servi par Buchanan seul face au but et n'a qu'à pousser le ballon au fond des filets (2-2, 59e). C'est un superbe mouvement de la part des Blauw and Zwart, auquel ont aussi participé Vormer et De Ketelaere.

Bruges garde le pied sur le ballon et domine largement dans le jeu. Les Rouches ne ménagent pas leurs efforts, mais perdent énormément de ballons.

À 10 minutes du terme, Mechele adresse une passe catastrophique en plein dans l'axe. Mehdi Carcela fonce pour récupérer ce ballon, mais Hendry intervient en urgence en commettant un tacle fautif sur le meneur de jeu. L''arbitre sort le carton rouge et expulse le défenseur écossais, dernier homme sur cette action. Les Brugeois terminent la rencontre à 10.

Le Standard et Bruges se quittent sur un match nul, les Rouches manquent l’immanquable dans les derniers instants (2-2)
©BELGA

Dans le temps complémentaire, Carcela est trouvé sur le flanc droit. D’un superbe crochet, il parvient à éliminer Ricca. Le Marocain enchaîne avec une frappe qui trompe Mignolet... mais Lestienne est dans la trajectoire et empêche le ballon d’aller au fond! Nkounkou récupère la balle et enchaîne avec une frappe puissante, stoppée de la tête par Mata sur sa ligne. Incroyable action du côté du Standard, qui est passé à un cheveu de prendre l’avantage dans les derniers instants.

L’arbitre siffle la fin de la rencontre quelques minutes plus tard. Le Standard et Bruges se quittent sur un match nul deux buts partout, comme ça avait déjà été le cas en novembre au Stade Jan Breydel. Bruges a largement dominé la partie et mérite amplement son point. Le Standard a souffert mais a montré une meilleure mentalité que la semaine dernière face à Anderlecht, en exploitant mieux les failles de son adversaire. Difficile de ne pas avoir un goût amer dans la bouche pour les Liégeois suite à l’ultime action qui aurait pu permettre aux Rouches de décrocher les 3 points. Au classement général, Bruges grimpe à la deuxième place avec un point d’avance sur l’Antwerp. Le Standard reste 14e du classement.

LES COMPOS :

Standard: Bodart; Dewaele, Dussenne, Laifis, Calut; Raskin, Pavlovic; Donnum, Cafaro, Emond, Dragus Club Bruges: Mignolet; Mechele, Hendry, Nsoki; Mata, Vormer, Rits, Vanaken; Lang, De Ketelaere, Dost

LE LIVE :