Charleroi 0 - 0 La Gantoise: un match fermé par un duel tactique

La Gantoise et Charleroi se sont quittés sur un match nul 0-0 dans un match important pour la lutte pour les play-off 1.

M.Deb
Charleroi 0 - 0 La Gantoise: un match fermé par un duel tactique
Le capitaine de Charleroi a été auteur d’un bon match ©BELGA

Edward Still définissait, en conférence de presse vendredi, cette rencontre comme "un top match contre un top adversaire", en n’évitant pas d’encenser l’effectif (mais aussi le coach) des Buffalos. Cependant, de match n’a pas correspondu aux attentes, puisque la partie n’a jamais vraiment commencé. Le match, faible en occasions, se solde sur un 0-0 logique pour deux équipes qui ne voulaient pas perdre.

Privé de Descotte (blessé à la cheville), Koffi (CAN), Zedadka, Willems et Lutte (blessés), Desprez (Covid) et Tchatchoua (suspendu), l’entraîneur carolo avait dû faire preuve de créativité pour remplacer Bayo, qui ne peut pas jouer contre La Gantoise.

Côté flandrien, après s’être qualifiés en demi-finale de Coupe de Belgique contre le Standard, les Buffalos avaient pris un bon point face aux leaders l’Union Saint-Gilloise et un moins bon point contre Courtrai à domicile. Dépourvu de ses deux meilleurs buteurs, c’est Gianni Bruno et Hjulsager qui étaient annoncés aux plus hauts postes Gantois.

Un manque d’animation offensive

Les échanges seront calmes dans les quinze premières minutes, le rythme sera bon mais les occasions manqueront. Si La Gantoise approchait, sans le moindre danger, les cages de Kamara, c’est bien Charleroi et Kayembe qui offraient le premier arrêt du match à Bolat. L’absence de réels buteurs se ressentira des deux côtés, même si le press des deux équipes est plutôt efficace et cohérent, les mouvements résultant de ces récupérations sont eux très faibles. De plus, aucune des deux équipes ne laisse d’espace à l’autre, ce qui ne facilite pas la tâche des éléments offensifs de cette partie.

La Gantoise enchaînera quand même deux occasions intéressantes, le match se lançait enfin à la 30e. Castro-Montes aura l’occasion d’inquiéter Kamara de loin suite à une déviation intéressante de Kums. Charleroi, en contre-attaque, manquera encore de justesse aux abords de la surface ce qui offrait une autre contre-attaque aux Buffalos. Hjulsager lançait Gianni Bruno, stoppé par le grand gardien carolo, dans le premier face-à-face de la partie.

Charleroi se montrera enfin dangereux, Zaroury, remuant techniquement depuis le début du match, se jouera de son défenseur mais son centre n’arrive pas à trouver un de ses coéquipiers. La balle reviendra sur Ilaimaharitra qui tentera sa chance, le ballon frôlera le poteau droit.

 Les supporters carolos ont offert un spectacle pyrotechnique en fin de mi-temps
Les supporters carolos ont offert un spectacle pyrotechnique en fin de mi-temps ©BELGA

Pénalty ou pas ?

Juste après la reprise du jeu, Zaroury sera sévèrement accroché dans le rectangle. Cependant le défenseur Gantois touchait la balle avant l'attaquant carolo. Monsieur Vergroote ne bronchera pas, malgré les cris de Mehdi Bayat depuis la tribune (ndlr: l'un des avantages du huis clos, c'est que l'on entend tout ce qu'il se dit.).

La Gantoise passera proche du 1-0, alors que Charleroi semblait aux commandes du match, surtout en termes de possession. Samoise éliminait son opposant mais son centre ne trouve personne, les Buffalos ont manqué une grosse occasion. Charleroi aura de plus en plus le pied sur le ballon, La Gantoise perd le ballon aussi vite qu’il le récupère et le bloc carolo joue plus haut.

Cependant, les Gantois arriveront à inquiéter les Carolos en contre et le fraîchement rentré sera, lui aussi, auteur d’un tacle litigieux. Ne touchant pas ou peu la balle sur un contact avec Nurio dans le rectangle, il ne se voit pas puni par la VAR. Ça fait un pénalty non-sifflé partout.

La fin de match offrira peu d’occasions, à l’image du match. Seul Bezus aura l’occasion de tirer au goal, sa frappe touche les filets, par l’extérieur.