"On a manqué d'envie lors du premier quart d'heure": les réactions après Antwerp-Charleroi

Découvrez les réactions des différents joueurs au micro d'Eleven Sports après la victoire de l'Antwerp face à Charleroi (3-0).

"On a manqué d'envie lors du premier quart d'heure": les réactions après Antwerp-Charleroi
La Rédaction de L'Avenir

Kamara: "J'aurais aimé une première assez différente, mais il ne faut pas dramatiser, il reste douze matchs. Il y a beaucoup d'enseignements à tirer sur aujourd'hui. On a fait un début de match assez mitigé. On avait la balle, mais on a été puni directement. Il faut être plus rigoureux défensivement, plus agressifs, mais on réglera ça dès le prochain match. C'est tout un collectif qui a peiné. On n'a pas fait le match qu'il fallait, mais maintenant c'est terminé, on ne peut plus rien faire. Je suis heureux d'être en Belgique, j'ai découvert un très bon groupe et un très bon pays".

Nainggolan : "On a très bien commencé, mais dans l'ensemble, on a fait un bon match. On pouvait en marquer un quatrième ou un cinquième. On a fait mal quand on pouvait faire mal. Charleroi joue avec deux milieux offensifs, ça pouvait nous poser des difficultés, mais on a bien travaillé tous ensemble. C'est une victoire méritée. On a un objectif tous ensemble, on sait ce qu'on veut faire. On veut d'abord se qualifier pour le top 4 puis voir ce qu'on peut jouer".

Ilaimaharitra : "En première mi-temps, on n'était pas du tout dedans. On a très mal commencé et quand on joue contre une équipe comme l'Antwerp, on se rend la tâche beaucoup plus difficile. Il y a eu beaucoup de manquements de notre part, on n'était pas tout de suite près de l'homme. On a laissé beaucoup d'espaces et ils ont su les exploiter au bon moment. On sait que Zorgane est très bon, mais ce n'est pas une excuse. On a manqué d'envie lors du premier quart d'heure, il faut vite tourner le bouton".

Dessoleil: "Je n'ai pas eu que des moments faciles depuis que je suis ici. Je suis arrivé dans une grosse équipe avec beaucoup de concurrence, on a un gros noyau. Je sais qu'il faut travailler, j'ai travaillé dur durant le stage pour commencer cette rencontre donc ça m'a fait plaisir de jouer ce match. On savait que Charleroi est fort en possession du ballon donc on a joué avec un bloc un peu plus bas que d'habitude et ça a bien fonctionné aujourd'hui".

Balikwisha : "Je me dois de retrouver mon niveau. Ce sont mes deux premiers assists en championnat depuis que je suis ici. Je m'entends très bien avec Benson et ça joue sur le terrain. Il connaît mon jeu, il sait que j'aime bien avoir de l'espace donc il essaye d'en créer pour moi. J'essaye aussi de lui donner la balle quand je peux. Si on est là sur le terrain, il faut prester. On donne tout, on veut rester dans le top 4, il faut enchainer les victoires pour être là où on veut être".

Still : "Ce n'est pas un problème d'occasions crées. On doit courir après le match parce qu'on gère très mal les deux premières fois qu'ils passent notre ligne médiane. Le reste du match est défini par ces deux actions. On a quand même eu quelques occasions donc tout n'était pas mauvais. On a eu pas mal de crispation à partir du 2-0. On n'a pas su gérer ça et renverser la situation. J'ai dit à la mi-temps qu'on manquait d'impact physique, de cœur. Pourtant, c'est la base de tout, on peut parler de jeu après ça. On fera en sorte de jouer avec passion et avec du cœur lors de notre prochain match contre Gand et le reste suivra. Heureusement que les rencontres s'enchaînent vite car on veut vite rattraper le coup".