Elsner: "C'est le Standard que l'on veut voir, avec de la grinta"

Découvrez les réactions des acteurs du Clasico de ce dimanche soir (1-1) au micro d'Eleven Sports.

La Rédaction de L'Avenir
Elsner: "C'est le Standard que l'on veut voir, avec de la grinta"

Van Crombrugge: "Ça ne s'est pas joué sur les dix dernières minutes. Notre deuxième mi-temps n'était pas au niveau de notre première. On a manqué d'intensité dans les passes et dans nos mouvements. Ce n'est pas physique, ça ne peut pas être une excuse. C'est au niveau mental. Quand les choses vont trop facilement, ça monte dans les têtes. C'est à nous d'éviter que ça se passe. C'est une bonne leçon aujourd'hui."

Cullen: "On doit directement rebondir dès le week-end prochain. On est bien évidemment déçu, car on a contrôlé la grande majorité du match. On aurait dû marquer le deuxième but pour faire le break. Au lieu de cela, on a laissé le Standard dans le match, de par notre manière de jouer aussi."

Refaelov: "On a eu beaucoup d'occasions, on a fait de bonnes actions, mais on devait tuer le match. Je suis très déçu. Le tempo qu'on mettait dans le match était trop en-dessous, surtout en deuxième mi-temps. On aurait dû se mettre à l'abri, avoir cet instinct de tueur, c'est ce qui nous a manqué. On a laissé le Standard dans le match et on les a laissés y croire. Sur la phase du potentiel pénalty, je sens que Dussenne me tire le maillot, mais c'est vrai que j'en rajoute un peu."

Kompany: "On a produit du jeu, mais c'est le résultat qui influence notre sentiment. On a eu beaucoup d'occasions et on n'en a pas concédé beaucoup. On doit juste marquer plus, mais on peut aussi se créer plus d'occasions, on avait les espaces pour le faire. Le foot c'est comme ça parfois. Tout était suffisant aujourd'hui pour gagner, on est donc déçu."

Raskin: "C'était un match difficile, on savait qu'on allait devoir se battre et travailler ensemble. Ce but nous fait beaucoup de bien, on va pouvoir construire là-dessus. En venant ici, on savaiit qu'ils étaient en confiance, contrairement à nous. Ce but nous récompense, car on a beaucoup raté lors du dernier geste. Il faut encore faire mieux dans le jeu, mais c'est un point important. Il faut maintenant de la régularité, on va continuer de travailler comme on l'a fait. Il va falloir se battre ensemble."

Emond: "C'est toujours un plaisir de ne pas perdre un Clasico. On s'est battu jusqu'à la fin et ce but nous fait du bien. Ils ont été plus dominants que nous, on a joué avec nos armes, on savait qu'ils étaient en bonne forme. Nous, on essaye de reprendre des couleurs, c'est pour ça que ce point nous fait du bien. Physiquement, il me faudra 2 ou 3 matchs pour revenir en forme, mais le plus important c'est l'équipe et je suis content d'aider l'équipe."

Elsner: "On a beaucoup travaillé sur l'aspect mental, ne pas baisser les bras quand on encaisse, ne jamais rien lâcher. C'est ce qu'on a vu aujourd'hui. C'est le Standard qu'on veut voir: de la grinta, on y a cru jusqu'au bout, on avait de l'agressivité à la perte de balle. La mentalité était là. On a eu beaucoup de bonnes récupérations de balle, mais notre justesse technique a tout jeté à la poubelle. On va travailler là-dessus. Emond a souvent été en mouvement, il a bien aidé l'équipe. C'est important d'avoir un joueur comme ça avec beaucoup de coeur dans l'équipe. Cafaro a été juste dans les ballons qu'il a eus, à nous de plus l'alimenter. Il lui faudra surement quelques matchs pour être au top, mais j'ai beaucoup d'espoirs."