Article abonné offert

Knezevic (Charleroi) et sa pubalgie : « Parfois, j’avais mal en étant juste couché sur mon lit »

Opéré le 21 décembre dernier par une spécialiste basée à Munich, la pubalgie de Stefan Knezevic est derrière lui.

Envoyé spécial en Turquie
Vincent Blouard
Knezevic (Charleroi) et sa pubalgie : « Parfois, j’avais mal en étant juste couché sur mon lit »
Stefan Knezevic a pris le temps de revenir sur son opération et sa revalidation. ©BELGA

Il alterne les séances en salle et celles sur terrain. Toujours en solo pour l’instant. Inutile de brûler les étapes, seulement deux semaines après son opération d’une pubalgie qui le hantait depuis trop longtemps. "Cela faisait pratiquement deux mois que je ressentais des douleurs", nous raconte Stefan Knezevic, installé dans un sofa du lobby de l’hôtel Kempinski The Dome. Des sensations étranges. "La douleur variait d’un jour à l’autre. J’avais parfois mal en sprintant ou en sautant dans un duel. Mais parfois même sans rien faire, en étant simplement couché sur mon lit. C’était bizarre. Mais je savais que cela ne pouvait pas vraiment s’aggraver. Ce qui était plutôt rassurant."