Les joueurs du Beerschot décident de leur place contre Anderlecht

Dans le match opposant la lanterne rouge (Beerschot) à Anderlecht, une scène irréaliste est arrivée lorsque certains joueurs ont décidé d’eux-mêmes de changer de place.

M.Deb
Les joueurs du Beerschot décident de leur place contre Anderlecht
Javier Torrente, le coach du Beerschot ©Photo News

Tout commence lorsque Holzhauser se retrouve défenseur central. Ce replacement douteux entraîne le 3ème but bruxellois de la soirée, puisque Zirkzee, oublié par le nouveau venu en défense, s’y reprend à deux fois pour inscrire le 3-0. Ce choix sera définitivement autodestructeur, puisque l’Autrichien, pris logiquement de vitesse par Kouamé, fera faute en dernier homme et recevra le carton rouge.

Alors qu’on croyait que les replacements étaient des choix spéciaux du coach de l’équipe à domicile, Bourdin décrira une tout autre situation au micro d’Eleven Sports à la mi-temps. Le défenseur Français décrira le choix comme "un choix d’équipe", ce qui décrit tout le manque d’autorité et de sérieux dans cette équipe censée être professionnelle. Il expliquera ceci par une volonté de mieux couvrir les ailes, cette décision d’équipe est révélatrice quant à l’esprit d‘équipe du Beerschot.

Javier Torrente, qu'on pourra qualifier d'éteint dans cette partie, suivra donc peut-être l'exemple de Jordi Condom, lui qui a quitté Seraing ce lundi. Avec un cruel manque de respect de son équipe et d'autorité envers elle et une défaite presque assurée à la mi-temps, on voit mal Torrente échapper à la "valse des entraîneurs" de D1A.

Calendrier D1A