Beerschot 0 - 7 Anderlecht : festival de buts mauves avant le Clasico

Anderlecht, invaincu depuis deux mois, se déplacait chez les derniers de Jupiler Pro League ce lundi. Les mauves ont facilement balayé le Beerschot 0-7 dans un match entre professionnels et amateurs.

M.Deb

La dernière défaite des Bruxellois remonte au 7 novembre face à l'Antwerp. Depuis, les hommes de Vincent Kompany ont enchaîné huit rencontres consécutives sans défaite toutes compétitions confondues, dont la qualification contre Courtrai en Coupe de Belgique. Opposé au Beerschot, "solide" lanterne rouge de notre Pro League, Anderlecht est revenu à deux points du Club Bruges, avant le Clasico contre un Standard, malade, après la trêve.

La compo du Beerschot : Vanhamel - Dom, Lemos, Bourdin, Van den Bergh - Pietermaat, Caicedo (Okyere, 77e), Vaca, Holzhauser - Noubissi (Shankland, 46e), Suzuki (De Smet, 46e)

La compo d'Anderlecht : Van Crombrugge - Gomez, Hoedt, Magallan, Murillo (Mykhaylichenko, 46e) - Refaelov (Raman, 56e), Olsson (Ashimeru, 46e), Cullen (Ait El Hadj, 68e), Verschaeren - Zirkzee, Kouamé (Amuzu, 56e)

Doublé de buts et de passes décisives, placements douteux

Noubissi apportera le danger en premier en tentant une frappe de loin qui surprendra légèrement Van Crombrugge qui la déviera en corner. La possession est partagée dans les 5 premières minutes.

Sergio Gomez, totalement esseulé sur le côté gauche, aura le temps de contrôler et de faire le une-deux avec Refaelov avant de centrer à ras-de-sol vers Verschaeren dans le petit rectangle, qui marquera dans le but vide. Refaelov inscrira le 2-0 quelques minutes plus tard, annulé pour un hors jeu de Murillo à la passe décisive.

On prends les mêmes et on recommence: Sergio Gomez, très en vue en ce début de partie, sera encore esseulé sur son coté gauche. Une fois rentré dans le rectangle, il délivre une super passe à Verschaeren, le prodige belge touche la balle du bout du pied et l’envoie au fond des filets.

Le Beerschot passera tout près de la réduction du score. Noubissi, trouvé par Holzhauser dans le petit rectangle, ouvrera trop son pied et verra son ballon passer à côté du cadre.

Holzhauser se retrouve défenseur central, Suzuki annoncé en pointe colle l’aile et le milieu ne sait pas quel est son rôle. Ces replacements, décidés par l’équipe, entraîneront le 3ème but bruxellois, puisque Zirkzee, oublié par le nouveau venu en défense, s’y reprends à deux fois pour inscrire le 3-0. Holzhauser derrière sera définitivement auto-destructeur, puisque l’Autrichien, pris logiquement de vitesse par Kouamé, fera faute en dernier homme et recevra le carton rouge.

Une deuxième mi-temps comme en première

Après seulement 90 secondes, une petite accélération de Verschaeren, qui laissera à Refaelov, permettra à l'Israélien trompe facilement Vanhamel à l'arrêt. Raman participera lui aussi à la fête, sorti du banc, il récupèrera un ballon mal retombé en un temps et ne célèbrera pas face à ses anciennes couleurs (il avait porté le maillot du GBA, à l'époque.).

Il y mettra même deux pieds, puisque 5 minutes plus tard il doublera son compteur but après un ballon qui lui reviendra encore une fois dans les pieds, après une bonne combinaison avec Ashimeru. Après avoir tiré sur De Smet, qui déviera le ballon loin de Vanhamel. Le gardien Anversois offrira même un cadeau de noël en plus aux mauves puisqu’il laissera passer une frappe d’Amuzu entre ses jambes.