3 ans d’interdiction de stade pour avoir agressé un jeune supporter du Standard, qui avait eu le malheur d'assister à Genk-Union

Le tribunal correctionnel de Tongres a notamment condamné un supporter de Genk à 3 ans d’interdiction de stade pour avoir asséné des coups à un mineur lors du match contre l’Union.

3 ans d’interdiction de stade pour avoir agressé un jeune supporter du Standard, qui avait eu le malheur d'assister à Genk-Union

Un supporter du KRC Genk habitant Maaseik a été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel de Tongres à trois ans d’interdiction de stade et à une peine de travail de 70 heures pour avoir asséné des coups à un mineur d’âge lors du match contre l’Union du 12 septembre.

La victime, un supporter du Standard habitant Saint-Trond, assistait au match à l’invitation d’un fan de Genk et de l’oncle de ce dernier. Ils avaient pris place en tribune debout aux côtés des fans limbourgeois. Le jeune homme a posté une photo du stade sur ses pages Facebook et Instagram, déclenchant la colère d’un groupe de fans limbourgeois n’appréciant guère la présence à leurs côtés d’un supporter d’une autre équipe. Ils ont alors emmené le jeune homme dans les sous-sols du stade où ils lui ont pris son iPhone et lui ont asséné des coups. Les agresseurs ont comparu mercredi devant le tribunal et risquent interdiction de stade et peines de travail.

Après cet incident, des stewards ont conseillé au jeune homme et à ses amis de quitter le stade, conseil qu’ils ont suivi. Ils ont néanmoins été pris en chasse par un autre groupe de supporters, parmi lesquels le citoyen de Maaseik. Cet individu a à son tour frappé le jeune homme, propulsant sa victime contre des barrières.

Ces individus n’ont pas pu être identifiés à l’exception de l’habitant de Maaseik. Tous les individus impliqués dans les faits commis dans et en dehors du stade ont écopé d’une interdiction de stade de trois mois rapidement après l’agression. Cette interdiction prend fin cette semaine, sauf donc pour le résident de Maaseik qui voit sa sanction prolongée de trois ans.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

Calendrier D1A