Triste fin pour Standard-Charleroi: le match est définitivement arrêté, les supporters liégeois ont envahi le terrain (0-3)

Le Standard est passé à côté de son derby wallon, où ses supporters se sont tristement illustrés

Ce derby wallon aurait pu être une fête du football. Il s’est terminé dans d’atroces conditions. Déjà interrompu, le match a été finalement totalement interrompu à quelques minutes du terme. Les supporters du Standard sont descendus crier leur mécontentement sur les joueurs et provoquer le kop carolo.

Plus que la douloureuse défaite, c’est au niveau du classement que le Standard est touché. Les Rouches sont 13e avec 17 points, à quatre places de la rélégation.

Le Standard gaspille, Charleroi réaliste

Le Standard et Charleroi gardaient des équipes très compactes. Après un premier quart d’heure intéressant, c’est surtout le Standard qui se montrait offensif via les flancs, avec notamment Maxime Lestienne, la surprise de Luka Elsner, très actif sur son flanc gauche. Donnum obligeait lui aussi Koffi à intervenir sur un centre dangereux.

 Nicholson a été un des animateurs de ce derby wallon
Nicholson a été un des animateurs de ce derby wallon ©BELGA

La première possibilité pour Charleroi tombait vers la 10e minute. Et Shamar Nicholson trouvait l'ouverture. Sur une passe de Zorgane, Gholizadeh trouvait Arnaud Bodart, auteur d'une sortie magnifique. Le Jamaïcain suivait bien pour faire 0-1. Un peu plus tard, Laifis devait s'employer pour effectuer un retour héroïque pour empêcher Morioka de conclure un slalom dans la défense liégeoise.

À la demi-heure, le Standard gâchait une énorme occasion. Koffi sortait le grand jeu face à Donnum, sur une contre éclair des Rouches après une perte de balle de Morioka. Le portier des Zèbres s'employait aussi devant Bokadi quelques secondes plus tard.

Jets de fumigène: match arrêté

Le derby wallon était lancé. Charleroi allait faire le break, via Knezevic (0-2) sur une action polémique puisque le défenseur liégeois Laifis était au sol durant l'action après un contact avec le pied de Nicholson dans le visage. Le but a finalement été validé après vérification du VAR et quelques bousculades entre joueurs.

Le Standard concluait cette première mi-temps avec une nouvelle énorme possibilité gaspillée par Lestienne devant Koffi, à la bonne place.

 10e  but de la saison pour Nicholson
10e but de la saison pour Nicholson ©BELGA

Menés 0-2 à la pause, les joueurs d'Elsner montraient une trop timide réaction. Charleroi allait s'envoler via un doublé de Nicholson, admirablement servi par Zorgane, son dixième but de la saison, pour faire le 0-3. Siquet tentait d'alerter Koffi sur coup-franc.

Le match était interrompu quelques minutes après des jets de fumigènes liégeois.

Carcela et Klauss montaient pour tenter de dynamiter la rencontre côté liégeois, mais les Rouches ont manqué de révolte en deuxième période.

Le match a été définitivement arrêté après un énième jet de fumigène et un envahissement des supporters du Standard, venus provoquer le kop de Charleroi.

 Le Standard est dans le brouillard
Le Standard est dans le brouillard ©BELGA

Les compos

Standard: Bodart, Siquet, Dussenne, Laifis, Fai, Bokadi, Raskin, Bastien, Dönnum, Lestienne, Muleka

Charleroi : Koffi, Knezevic, Andreou, Bessile, Ilaimaharitra, Zorgane, Tchatchoua, Kayembe, Gholizadeh, Morioka, Nicholson

Suivez la rencontre en direct:

Calendrier D1A